1 min de lecture Société

Melania Trump nie son passé d'escort girl

Melania Trump, la femme du candidat républicain à la Maison Blanche a engagé des poursuites en diffamation contre deux organes de presse ayant affirmé son passé d'escort-girl.

Melania Trump lors de la convention nationale républicaine le 19 juillet 2016
Melania Trump lors de la convention nationale républicaine le 19 juillet 2016 Crédit : Reiri Kurihara/AP/SIPA
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

C'est un énième rebondissement qui frappe la famille Trump. Cette fois, c'est Melania, la femme de Donald Trump, le candidat Républicain à la Maison Blanche qui fait parler d'elle. L'ex-mannequin d'origine slovène a engagé des poursuites en diffamation contre deux organes de presse qui ont affirmé qu'elle avait officié en tant qu'escort-girl dans les années 1990.


Selon Charles Harder, l'avocat de la plaignante, "les personnes visées ont fait plusieurs déclarations concernant Mme Trump qui sont 100% fausses et qui nuisent terriblement à sa réputation personnelle et professionnelle". Il estime également que ces allégations "sont si volontairement nuisibles, malveillantes et dommageables que les compensations doivent s'envisager à hauteur de 150 millions de dollars". 

Des allégations lues par des millions de personnes aux États-Unis

Le Daily Mail, poursuivi par Melania Trump, s'est rétracté en expliquant avoir simplement relayé les accusations de biographes slovènes affirmant que l'agence qui employait l'épouse du milliardaire dans les années 1990 proposait également des services d'escort. 

Melania Trump n'en est pas à son premier démêlé avec la presse : nombre de médias accusent l'ancien mannequin d'avoir travaillé illégalement aux États-Unis alors que cette dernière a déclaré dans son discours à la convention républicaine avoir "toujours respecté la loi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Donald Trump People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants