1 min de lecture Société

Mary Lapendéry, 30 ans, institutrice dans un village de la Loire

REPLAY - "Ma France à moi, c'est une France optimiste, solidaire et coopérative", confie Mary Lapendéry. Elle encourage l'entraide entre ses élèves.

Générique 3 Ma France à Moi Emilie Baujard
>
Mary Lapendéry, 35 ans, institutrice dans un village de la Loire Crédit Image : RTL / Émilie Baujard | Crédit Média : Emilie Baujard | Durée : | Date : La page de l'émission
Émilie Baujard
Emilie Baujard et Loïc Farge

De la fenêtre de sa classe, elle a une vue imprenable sur la campagne roannaise. Un environnement apaisant et familier pour cette native du coin. Ici à Saint-Alban-les Eaux, elle est institutrice et directrice d'école depuis quatre ans. Sur la porte d'entrée de sa classe, il y a les noms de ses 29 élèves, en dessins et en couleurs. "J'ai trois niveaux : CP, CE1, CE2. Pour que ce soit plus facile dans l'organisation, il y a un tableau pour chaque niveau dans la classe", raconte-t-elle.

Les multi-niveaux, Mary connait bien. Dans son école, il n'y a que trois classes : une de maternelle et deux en primaire. Dans sa grande salle de classe, aux trois tableaux, tout le monde peut circuler. Mary, toujours le sourire aux lèvres, encourage l'entraide et la solidarité entre ses élèves qui ont entre 6 et 8 ans. "L'objectif c'est que les enfants qui se débrouillent très bien en lecture vont aider ceux qui ont un peu plus de mal. Chaque enfant doit pouvoir aider ses camarades, et réinvestir en fait ce qu'il aura appris", affirme-t-elle.

Une vue de la salle de classe de Mary Lapendéry, à Saint-Alban-les Eaux
Une vue de la salle de classe de Mary Lapendéry, à Saint-Alban-les Eaux Crédit : RTL / Émilie Baujard

Dans ce village de 900 habitants, l'école est au centre et en hauteur, à côté de la mairie et de la maison de retraite. L'année dernière une classe a dû fermer, faute d'effectifs suffisants. Pourtant, l'école accueille encore 79 enfants de 2 à 12 ans. "L'école elle est importante dans notre village, parce que c'est le lien entre toutes les familles du village (...) C'est un point de repère, ça fait de la vie quoi", argue-t-elle.

Une vue de la classe de Mary Lapendéry
Une vue de la classe de Mary Lapendéry Crédit : Mary Lapendéry

Quand elle était élève, Mary aussi était dans une école de village, à quelques kilomètres d'ici. Elle a passé toute sa scolarité dans des classes à plusieurs niveaux. Elle en garde un très bon souvenir et des valeurs qu'elle transmet aujourd'hui à ses élèves : l'écoute, l'entraide et l'encouragement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Éducation nationale École
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants