1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Marlène Schiappa : son portrait publié dans le prestigieux "New Yorker"
1 min de lecture

Marlène Schiappa : son portrait publié dans le prestigieux "New Yorker"

La secrétaire d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes ne fait pas l'unanimité en France, tandis que dans les pages de prestigieux "New Yorker", son politique et son combat sont reconnus et mis sur le devant de la scène.

Marlène Schiappa dans son bureau du secrétariat d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes, le 18 janvier 2018 à Paris
Marlène Schiappa dans son bureau du secrétariat d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes, le 18 janvier 2018 à Paris
Crédit : Jacques Witt / Sipa/SIPA
Arièle Bonte
Journaliste

Marlène Schiappa a reçu les honneurs de l'Amérique. Le portrait de la secrétaire d'État en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes a été publié dans les prestigieuses pages du New Yorker, daté du lundi 26 février mais déjà mis en ligne sur le site internet de la publication américaine. 

La secrétaire d'État y est décrite comme l'une des personnes du gouvernement Macron les plus "franches", notamment par ses engagements contre les violences obstétricales, le harcèlement de rue, ou ses propos à l'encontre de la "tribune des cent femmes"

Marlène Schiappa l'assure au New Yorker, les États-Unis ne sont pas un pays où les hommes ont peur de prendre l'ascenseur avec une femme au risque de se retrouver dans un tribunal pour comportement inapproprié. Ce mythe, la secrétaire d'État tient à y mettre fin dans les colonnes du New Yorker grâce à sa propre expérience à New York, où elle était invitée fin janvier pour parler parité dans le monde de l'entreprise

Je ne pourrai pas être dans un gouvernement où quelqu'un est condamné pour viol

Marlène Schiappa

Si le New Yorker salue la parité des candidatures du mouvement La République En Marche lors des élections législatives de juin dernier, la publication américaine rappelle qu'Emmanuel Macron n'a pas honoré sa volonté de nommer une femme "premier ministre" tandis qu'aujourd'hui, le gouvernement français doit faire face à plusieurs accusations de violences sexuelles à l'encontre de Gérald Darmanin. 

À lire aussi

"Je ne pourrai pas être dans un gouvernement où quelqu'un est condamné pour viol", a réagi Marlène Schiappa lors de cette interview accordée au New Yorker, avant de rappeler : "Mais il y a la présomption d’innocence et il n'a pas été condamné". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/