1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Marine Le Pen : une manifestation anti-Front national fait polémique
1 min de lecture

Marine Le Pen : une manifestation anti-Front national fait polémique

Plusieurs centaines de personnes ont défilé dimanche 16 avril entre Aubervilliers et Paris pour protester contre le meeting de Marine Le Pen prévue lundi 17 avril au Zénith.

Une manifestation antifasciste à Aubervilliers, le 16 avril 2017
Une manifestation antifasciste à Aubervilliers, le 16 avril 2017
Crédit : Zakaria ABDELKAFI / AFP
Christophe Guirard & AFP

La manifestation qui s'est rendue d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) à Paris dimanche 16 avril s'est déroulée aux cris de "Pas de quartier pour les fachos ! Pas de fachos dans nos quartiers !". "Paris-banlieue contre le FN", pouvait-on lire sur la banderole de tête du cortège, composé d'environ 400 personnes. La manifestation s'est déroulée à l'appel de plusieurs organisations syndicales et politiques de gauche radicale, dont Solidaires, le Nouveau parti anticapitaliste, "Action antifasciste Paris-banlieue" et des collectifs de sans-papiers, à la veille du meeting que doit tenir la candidate du Front National Marine Le Pen au Zénith, porte de la Villette.

"Solidarité avec les réfugiés", "le fascisme c'est la gangrène, on l'élimine, ou on en crève", scandaient les manifestants. De brefs heurts ont éclaté vers 16h aux abords du parc de la Villette quand une cinquantaine de manifestants vêtus de noir et le visage masqué ont lancé des fumigènes et projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont riposté avec des gaz lacrymogènes.

La manifestation, qui est arrivée devant la mairie du XIXe arrondissement vers 17h, aurait selon certains été le cadre de slogans antisémites, comme le suggère un "militant sioniste". Ce dernier a publié sur Twitter une vidéo dans laquelle on entend les manifestants scander une phrase que le militant identifie comme étant "Juifs, voleurs, assassins", mais que de nombreux internautes, dont des journalistes, corrigent en "Flics, violeurs, assassins". Un message repris cependant par le député du Rassemblement bleu Marine Gilbert Collard, qui dénonce un "antiracisme qui pue le racisme" sur son compte Twitter. Certains collectifs ont dit prévoir lundi plusieurs "actions" avant le meeting de Marine Le Pen au Zénith.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.