1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Marielle Gallet raconte Max Gallo et sa maladie
1 min de lecture

Marielle Gallet raconte Max Gallo et sa maladie

INVITÉE RTL - Marielle Gallet, qui partage la vie de l'écrivain Max Gallo, vient nous parler de son histoire d'amour avec celui qui est aujourd'hui atteint de la maladie de Parkinson.

Marc-Oliver Fogiel
Marc-Oliver Fogiel
Crédit : Elodie Grégoire
Marielle Gallet raconte Max Gallo et sa maladie
08:33
Marielle Gallet raconte Max Gallo et sa maladie
08:36
Christophe Guirard

Pour Marielle Gallet, "c'est facile d'aimer quand on est jeune, beau, riche et intelligent". Dans "Bella Ciao", le livre qui revient sur ses années de bonheur avec l'écrivain Max Gallo et sur leur combat quotidien contre la maladie de Parkinson qui le touche, elle a voulu "se pencher sur notre comportement et notre psychologie face à la maladie". Elle nous raconte qu'elle a lu son livre, chapitre après chapitre, à Max Gallo, avouant que par moments, celui-ci ne "préférait pas se reconnaître", notamment lorsqu'il s'agit de ses années de maladie.

"Il arrive qu'il parle de lui à la troisième personne, comme si cela allait le protéger", raconte-t-elle, jugeant qu'il s'agissait tout de même d'un "beau retournement" de voir celui qui a écrit 150 ouvrages devenir à son tour l'un des personnages d'un livre. Elle avoue qu'elle ne "connaissait pas" la maladie de Parkinson lorsque le diagnostic a été établi par les médecins, et qu'elle s'est "beaucoup documentée" sur le sujet, à l'inverse de Max Gallo.

"Aujourd'hui, c'est très difficile", nous dit-elle, parlant de la vingtaine de comprimés à prendre chaque jour pour l'écrivain. "La dopamine doit être bien dosée car elle peut provoquer des accès d'agressivité ou des crises de paniques", même si elle admet ne pas vraiment savoir si ces épisodes sont des effets secondaires du traitement ou sont liés directement à la maladie.

Max Gallo a écrit son dernier livre, sur la révolution de 1917, durant l'été 2015. Dorénavant, il est très "centré sur lui-même", ce qui est logique, selon elle, "lorsque le moindre geste est difficile à accomplir".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/