1 min de lecture Agriculture

Manifestation d'agriculteurs : "On a tous quelque chose en nous d'un paysan", lance Pascal Praud

REPLAY - ÉDITO - La manifestation parisienne des agriculteurs n'a pas été émaillée par des incidents. Au contraire, un courant de sympathie a même accompagné le défilé des tracteurs. Faut-il s'en étonner ?

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Manifestation d'agriculteurs : "On a tous quelque chose en nous d'un paysan", lance Pascal Praud Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud et Loïc Farge

"On a tous quelque chose en nous d'un paysan. Donc applaudissements, sympathie et compréhension quand les agriculteurs manifestent", clame Pascal Praud. "Soyons clair : on ne saisit pas tout de leurs demandes. Elles sont d'ailleurs différentes, voire contradictoires, entre un céréalier de la Beauce et un viticulteur du Gard", ajoute-t-il.

"Mais il y a une chose qu'on comprend : leur colère est légitime, les paysans n'en peuvent plus, ils bossent comme des fous, ils croulent sous les normes, ils ne gagnent pas un sou, ils aiment ce qu'ils font et ils défendent leur job".

Les agriculteurs constituent notre ADN

Pascal Praud
Partager la citation

"Vous me direz, comme beaucoup ?", interpelle le journaliste. "Oui, comme beaucoup, peut-être ! Mais les agriculteurs constituent notre ADN : c'est votre grand-père, c'est notre famille, et au fond ils incarnent nos angoisses devant ce monde qui bouge, qui change, qui inquiète. Que sera demain ?" poursuit Pascal Praud. "'J'aime les paysans', disait Montesquieu. Ils ne sont pas ces savants pour raisonner de travers", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Manuel Valls Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants