1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Madagascar : les lémuriens en danger
2 min de lecture

Madagascar : les lémuriens en danger

D'après l'ONU près d'1 million d'espèces seraient menacées d'extinction. À Madagascar, ce sont les lémuriens qui sont en première ligne.

Les lémuriens de Madagascar en danger
Les lémuriens de Madagascar en danger
Crédit : M6 / Félix Thommen Hélène Cami
Les lémuriens de Madagascar en danger
00:05:35
La rédaction de M6 & Sophie Merle

C'est un moment qu'aucun ne voudrait manquer. L'heure de passer à table pour les lémuriens dans les allées du zoo de Thoiry. A près de 9000 kilomètres de leur terre d'origine, l'île de Madagascar, ces petites boules de poils de 3 kilos font le bonheur des visiteurs.


Difficile de résister au Maki Catta, avec ses yeux cernés de noir, son museau pointu, et ses bébés accrochés sur le dos. En avril, la troupe de Thoiry s'est agrandie. Quatre petits sont nés, dont des jumeaux.  Marie Simon est vétérinaire et curatrice "Primates", c'est elle qui les bichonne: "C'est toujours super sympa d'avoir des naissances de lémuriens, c'est un groupe qui est vivant, il y a des interactions. Bientôt, les petits vont jouer ensemble."
Des naissances en captivité, il y en a ici, chaque année. Et elles ont toute leur importance, car le Maki Catta, comme les autres espèces de lémuriens, est un animal en danger.

La déforestation menace les primates

Madagascar, dans l'océan Indien, est un éden de forêt tropicales et de mangroves aujourd'hui menacé par l'Homme. Chaque année, entre 50 et 100.000 hectares de forêt disparaissen, brûlées pour en faire des terres de cultures et de pâturages et décimées par des trafiquants de bois précieux

95% des lémuriens sont menacés d'extinction à cause de la disparition de leur habitat naturel. Les lémuriens sont les victimes collatérales de ce pillage de la forêt. Mais les victimes directes aussi du comportement des trafiquants qui les tuent pour se nourrir. "Ils coupent tous les arbres et ils n'en laissent qu'un au milieu. Et le lémurien, cerné, ne peut plus se sauver. Et les braconniers secouent l'arbre où il se trouve. Il tombe et se fait capturer. " explique Cyrill Nabé Tovolahy, l'un des patrouilleurs malgaches qui tente de protéger les primates.
En 60 ans, près de la moitié des forêts naturelles malgaches a disparu. D'après les ONG de protection de la faune sauvage, la survie de dizaines d'espèces de lémuriens, dont la population est inférieure à 10.000 individus n'est plus assurée. Un combat que les autorités ont bien du mal à mener dans l'un des pays les plus pauvres de la planète.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.