1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Macron promet "une couverture en haut et très haut débit" de toute la France d'ici à 2020
1 min de lecture

Macron promet "une couverture en haut et très haut débit" de toute la France d'ici à 2020

Le chef de l'État a réaffirmé ce 17 juillet sa volonté de "renforcer la déconcentration" en améliorant le réseau mobile sur l'ensemble du territoire.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Crédit : Francois Mori / POOL / AFP
Clémence Bauduin
Journaliste

Toute la France bientôt en haut débit ? C'est en tout cas ce que promet Emmanuel Macron. Le chef de l'État a promis, ce lundi 17 juillet devant la Conférence nationale des territoires, une couverture de la France entière "en haut et très haut débit" d'ici "à la fin de l'année 2020". "Je souhaite encore accélérer le calendrier afin de parvenir à une couverture en haut et très haut débit d'ici à la fin de l'année 2020". Objectif 2020 donc, et "non plus 2022" comme l'avait fixé la précédente majorité, a insisté Emmanuel Macron lors de cette conférence organisée au Sénat. Objectif : "renforcer la déconcentration" territoriale.

Aujourd'hui, seules 3.288 des quelque 36.000 communes de France ne sont plus en zones blanches, des zones où le réseau mobile est mauvais voire inexistant. Leur centre-bourg est couvert en 3G, mais dans 547 de ces communes, les mobiles ne sonnent jamais. Ces petites villes, villages et hameaux ont intégré le programme de couverture tardivement : on y installe encore les pylônes qui doivent supporter les antennes.

En dehors de ces communes, un programme de couverture présenté déjà par Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, prévoyait de connecter à la téléphonie et à l'internet mobile un millier de sites stratégiques : zones touristiques, commerciales et industrielles, dont le raccordement au réseau mobile était jugé prioritaire.

À regarder

"Zones blanches" : plus de 500 villes françaises toujours concernées
01:29

"Les déploiements ne sont pas assez rapides, les opérateurs, aujourd'hui, rechignent encore dans les endroits qui sont les moins rentables", a déploré Emmanuel Macron lors de la conférence. Et le président de la République d'appeler à "envisager les complémentarités technologiques" entre la fibre optique, le mobile et en particulier l'internet mobile ou le satellite, jugeant "impossible de tenir la promesse de tirer de la fibre dans tous les logements de la République". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/