1 min de lecture Social

Loi Travail : "Manifester sans bouger, c'est un oxymore", lance Pascal Praud

ÉDITO - Une manifestation "statique" plutôt qu'un défilé des syndicats opposés à la loi El Khomri jeudi 23 juin à Paris ? Le journaliste trouve cette idée étrange.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Pascal Praud revient sur les manifestations Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud et Loïc Farge

"C'est comme la comptine qu'on chantait aux enfants : 'Une fourmi de dix-huit mètres, avec un chapeau sur la tête, ça n'existe pas, ça n'existe pas'", raille Pascal Praud. "Le gouvernement aurait dû vous écouter : la fan-zone syndicale, ça c'était votre idée et elle était ", lance-t-il à l'adresse de Yves Calvi. "Syndicats - gouvernement, match à élimination directe. Un partout, la balle au centre", ajoute le journaliste.

"Le principe d'une manifestation sans bouger relève de ce que l'on appelle en rhétorique d'un oxymore. C'est un mot savant  qui signifie rapprocher deux choses a priori incompatibles, antinomiques", rappelle pascal Praud, qui prend pour exemple "un silence assourdissant" et "la noire clarté".

"Au fond l'oxymore éclaire la politique de ce gouvernement : réconcilier l'inconciliable, la finance et les prolos, Macron et Martinez, ménager la chèvre et le chou, l'art de la synthèse, le compromis quoi qu'il arrive", analyse le journaliste. "Une fourmi traînant un char plein de pingouins et de canards, ça n'existe pas, ça n'existe pas", conclut-il en récitant la suite de la comptine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Social Loi Travail Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants