1 min de lecture Cgt

Le siège de la CGT vandalisé par des "individus cagoulés" à Montreuil

Deux jours après des dégradations constatées au siège de la CDFT, c'est celui de la CGT qui a été visé par des casseurs.

Un rassemblement d'adhérents de la CGT
Un rassemblement d'adhérents de la CGT Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
et AFP

Le siège de la CGT à Montreuil a été "vandalisé" dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 juin par des individus cagoulés qui ont cassé plusieurs portes et vitres, a annoncé Philippe Martinez, secrétaire général du syndicat. Une enquête a été ouverte. "Ça s'est fait assez vite. Des individus cagoulés avec des sacs à dos ont franchi les barrières et ont tapé, forcément avec des objets costauds, sur des portes et des vitres", a-t-il déclaré, en précisant qu'une équipe de police était sur place pour constater les faits.

D'après Philippe Martinez, "deux individus" sont visibles sur les images de la vidéosurveillance. Cependant, ils n'ont pas pu rentrer à l'intérieur du bâtiment. "Il y a plusieurs portes à franchir pour rentrer au siège. Ils ont cassé la première, les vitres sur les côtés, mais ils n'ont pas pu entrer parce qu'il y a un système qui se déclenche", explique-t-il.

Deux jours auparavant, c'est le siège de la CFDT, situé dans l'est parisien, qui avait été dégradé à l'occasion d'une manifestation sauvage organisée par une centaine d'individus. Les fauteurs de trouble avaient brisé des vitres et tagué la façade avec des messages tels que : "C'est fini de trahir" ou encore "Collabo".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cgt Loi Travail Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants