1 min de lecture Nord

Lille : une quarantaine de pompiers en arrêt maladie pour burn-out

Mardi 22 mai en marge de la manifestation des fonctionnaires, des pompiers lillois se sont rassemblés pour dénoncer les sous-effectifs et leur rythme de travail.

Des camions de pompiers (image d'illustration).
Des camions de pompiers (image d'illustration). Crédit : GILE MICHEL/SIPA
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Les pompiers du Nord n'en peuvent plus. Ce mardi 22 mai après-midi, ils ont souhaité se joindre à la manifestation des fonctionnaires pour exprimer leur ras-le-bol. S'ils n'étaient pas en grève, ils étaient plusieurs à s'être réunis de trois casernes lilloises devant la gare de Lille-Flandres. Au passage du cortège, les pompiers ont actionné les sirènes de leurs camions.

La cause de leur mécontentement ? Les arrêts maladie pour burn-out qui se multiplient  Comme le rapporte France Bleu, les trois quarts des effectifs de la caserne de Lille-Littré, soit une quarantaine de personnes, sont en arrêt depuis samedi selon la CGT. Quentin de Veylder, secrétaire général de la CGT chez les pompiers du Nord parle "de l'usure psychologique, de l'usure physique. Beaucoup de gens sont cassés". Selon lui, un sapeur-pompier aime son métier et "pour qu'il se mette en arrêt, c'est que ça va très loin".

Tout le monde commence à craquer

Pompier de la caserne de Malus souhaitant rester anonyme.
Partager la citation

Cette usure est liée à la baisse des effectifs qui sont passés de 2.200 pompiers professionnels dans le Nord il y a deux ans, à 2.000 aujourd'hui. Une situation intenable pour les soldats du feu. L'un d'entre eux, travaillant dans la caserne de Malus (Lille) depuis une quinzaine d'années a confié son désarroi à France Bleu. "Les effectifs baissent, et on nous en demande de plus en plus. Tout le monde commence à craquer. C'est un ras-le-bol général", déplore-t-il.


Face aux arrêts maladie qui se multiplient, les casernes font appel des pompiers volontaires venus d'autres régions qui ne connaissent pas le secteur et les délais d'intervention en pâtissent. Selon Quentin de Veylder de la CGT, cela fait courir des risques aux habitants. "C'est la population qui est en danger plus que les sapeurs-pompiers", assure-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nord Pompiers Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793501680
Lille : une quarantaine de pompiers en arrêt maladie pour burn-out
Lille : une quarantaine de pompiers en arrêt maladie pour burn-out
Mardi 22 mai en marge de la manifestation des fonctionnaires, des pompiers lillois se sont rassemblés pour dénoncer les sous-effectifs et leur rythme de travail.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/lille-une-quarantaine-de-pompiers-en-arret-maladie-pour-burn-out-7793501680
2018-05-23 13:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ppx1m82Ml7LcWYRBiQmKgg/330v220-2/online/image/2016/0320/7782455158_des-camions-de-pompiers-image-d-illustration.jpg