1 min de lecture Seconde Guerre mondiale

Libération de Paris : "Je n'ai jamais rien fait d'autre que mon devoir", dit un résistant sur RTL

DOCUMENT RTL - En août 1944 Charles Pegulu de Rovin est un jeune résistant. Pour les 75 ans de la libération de Paris, il témoigne sur RTL.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Libération de Paris : "Je n'ai jamais rien fait d'autre que mon devoir", dit un résistant sur RTL Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier

En août 1944 Charles Pegulu de Rovin est un jeune résistant. Il a seulement 17 ans quand il prend les armes pour rejoindre l’Hôtel de ville pour faire face aux Allemands, en attendant le "Paris libéré" du général de Gaulle. Charles Pegulu de Rovin a aujourd'hui 92 ans.

"J'ai pensé que mon devoir, ce sont des grands mots, était qu'il fallait être au service de la patrie en danger parce que malgré tout la situation était dangereuse", explique l'homme qui s'est déguisé en ouvrier pour échapper à la vigilance des Allemands.

"J'avais mon PC (poste de commandement, ndlr), si je puis dire, dans le bureau du maire, à l'angle tout en haut, on voyait très bien les quais de là, on s'est barricadé avec des sacs de sable, on attendait", raconte-t-il. "Un jour on voit arriver un char allemand avec la tournette ouverte (...) les ordres étaient de ne pas tirer. Qu'aurait-on fait face à une colonne de chars allemands équipée ?". Ces derniers ont fini par repartir après seulement un tir, "un miracle".

La division Leclerc arrive plusieurs jours après et ensuite le général de Gaulle et son discours. "C'était vraiment un patron", souligne le résistant. La ville de Paris est libérée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seconde Guerre mondiale Paris Libération
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants