2 min de lecture Bordeaux

Leur avion a 29 heures de retard, ils bloquent d'autres passagers pour se venger

A l'aéroport de Bordeaux, les passagers d'un avion ayant subi un très gros retard ont tenté d'empêcher l'embarquement d'autres passagers pour protester.

Compagnie Volotea
Compagnie Volotea Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Le départ était prévu pour samedi 4 août au matin, à 6h15, direction Palma de Majorque. Il n'a finalement décollé que 29 heures plus tard. Un retard que les passagers de Volotea, à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, n'ont pas apprécié. Pour se venger, ils ont bloqué l'embarquement d'un autre vol de la compagnie.

"On a patienté une heure, puis on nous a fait revenir vers le hall", explique Emilie Rouvière, une passagère, à Sud-Ouest. "Toute la journée, on a eu des informations contradictoires. L'avion devait finalement décoller à 15 heures, puis 16 heures, puis 17 heures", déplore-t-elle.

Les passagers ont ensuite appris que leur vol serait reporté le lendemain, dimanche, à 8h20. Des chambres leur ont été proposées dans les hôtels près de l'aéroport. Mais surprise, lorsqu'ils se rendent le dimanche à l'aéroport pour prendre leur avion, ce dernier est bien là, mais pas pour eux.

À lire aussi
Vendanges dans un vignoble bordelais (illustration) canicule
La météo risque de bouleverser la date des vendanges

"Certains se sont montrés solidaires"

En effet, le vol du dimanche matin vers Palma de Majorque est sur le point de décoller. Deux files d'attente se forment alors pour un même vol. Une situation qui agace les passagers du samedi, qui refusent de rester à terre alors que ceux du dimanche sont sur le point de partir. Ils décident alors d'empêcher l'embarquement du vol.

La décision a été accueillie de façon mitigée par les voyageurs du dimanche, dont certains n'ont pas accepté d'être bloqués par les passagers de la veille : "Certains l'ont mal pris, mais d'autres se sont montrés solidaires", explique Linda. 

Le mouvement de colère a nécessité l'intervention des forces de l'ordre au sein de l'aéroport. Les passagers initialement prévus le samedi ont finalement pu décoller à 11h30, grâce à un deuxième avion mis en place par la compagnie. 

La compagnie s'explique

Contactée par Sud-Ouest, Volotea s'est défendue en précisant que le vol a dû être reprogrammé "en raison d'un éventuel problème technique qui a suscité une inspection de l'avion affecté à l'exploitation de ce vol (...) Volotea a donc du opérer ce vol avec un autre avion pour permettre aux passagers d'arriver à leur destination dans les plus brefs délais. Le vol a été reprogrammé dès qu'un nouvel avion était disponible". 

Toujours selon la compagnie, les passagers "ont été dûment informés à tous moments et une assistance a été fournie". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bordeaux Insolite Vol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794339111
Leur avion a 29 heures de retard, ils bloquent d'autres passagers pour se venger
Leur avion a 29 heures de retard, ils bloquent d'autres passagers pour se venger
A l'aéroport de Bordeaux, les passagers d'un avion ayant subi un très gros retard ont tenté d'empêcher l'embarquement d'autres passagers pour protester.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/leur-vol-a-29-heures-de-retard-ils-bloquent-un-autre-avion-pour-se-venger-7794339111
2018-08-06 12:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/WccnlZQsRxEqHBgkJHsRzw/330v220-2/online/image/2018/0806/7794339567_vol-de-la-compagnie-volotea.jpg