1 min de lecture Cinéma

"Les Misérables" : "Un cri d'alarme que j'adresse aux politiques", confie Ladj Ly

Le premier film de Ladj Ly, "Les Misérables", sort ce mercredi 20 novembre dans les salles. "C'est un signal fort", confie le réalisateur qui cherche à alerter les politiques sur la situation au sein des banlieues.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
"Les Misérables" : "un cri d'alarme que j'adresse aux politiques", confie son réalisateur Ladj Ly Crédit Image : VALERIE MACON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Camille Descroix

C'est un film qui va faire du bruit. Après avoir ému La Croisette et remporté le prix du Jury à Cannes, Les Misérables de Ladj Ly sort mercredi 20 novembre. "C'est un témoignage sur les banlieues", explique le réalisateur sur RTL.

Une intervention policière qui tourne mal : c'est le point de départ du film. Tout le monde y est traité à égalité : les policiers, les enfants, les gens de la cité. "L'envie, c'était d'avoir des personnages humains, ne pas être dans la violence gratuite", détaille Giordano Gederlini, co-scénariste."On prend cette patrouille de la BAC (Brigade Anti-Criminalité) et on s'immerge dans les quartiers", ajoute-t-il.

Tout le monde est là : les barbus, les trafiquants, les gamins qui traînent dans la rue avec leur espoir et leur espace de liberté. "L'idée, c'était de parler des différents groupes qui évoluent dans cet univers", confie Ladj Ly. "Un signal fort, un cri d'alarme que j'adresse aux politiques", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Société Banlieues
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants