1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 8h - Coronavirus : à qui profite la manne des tests de dépistage ?
2 min de lecture

Les infos de 8h - Coronavirus : à qui profite la manne des tests de dépistage ?

Les établissement de santé profitent-ils de la multiplication des tests de dépistage au coronavirus depuis la mise en place du passe sanitaire ?

Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval
Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Passe sanitaire : A qui profite la multiplication des tests de dépistage au coronavirus ?
14:26
Le journal RTL de 8h du 23 août 2021
14:26
Virginie Garin - édité par Romain Giraud

Le nombre de tests pour le coronavirus explose. Près de 6 millions ont été effectués les quelques jours qui ont précédé le 15 août. C'est une conséquence évidemment de la mise en place du passe sanitaire et les tests sont pour l'instant pris en charge intégralement par l'État, à raison de 43 euros le PCR, 25 euros l'antigénique. Au final, ce sont plusieurs centaines de millions d'euros que doit débourser la Sécu, même si pour certains, l'opération n'est pas si mauvaise. Les pharmacies ou les laboratoires par exemple, ont-ils gagné beaucoup d'argent ? 

Les pharmaciens surtout, car 80 % des tests sont réalisés aujourd’hui en officine, ce sont les tests antigéniques avec un résultat rapide. Les barnums sur les trottoirs se sont multipliés et même parfois, il y en a plusieurs par pharmacie. L'assurance-maladie rembourse 25 euros pour un test rapide et 43 pour un PCR, les pharmaciens répondent qu’ils ont des frais, c'est-à-dire le coup du prélèvement avec l’écouvillon, le test lui-même, les équipements de protection ou encore le temps passé avec le patient. Même chose pour les laboratoires qui ont dû investir dans des machines et embaucher 12.000 personnes en CDD pour réaliser les tests. 

Les représentants des deux professions reconnaissent avoir gagné de l’argent mais expliquent que le gain a compensé seulement la baisse des ventes des autres médicaments ou des actes de biologie ordinaire depuis le début de la crise. Une manne qui de toute façon, va se tarir à l’automne puisque les tests de confort, c’est-à-dire sans ordonnance, deviendront payant. Le nombre, selon les professions, pourrait chuter de 90%.

A écouter également dans votre journal

Football - Après les incidents survenus ce dimanche 22 août lors de Nice/ Marseille, la rédaction de RTL a décidé de rendre l'antenne en guise de protestation. Une décision que n'a pas su faire la LFP. 

À lire aussi


Incendie dans le Var - Alors que l'enquête se poursuit concernant le gigantesque incendie,  un homme a tenté de mettre le feu à la forêt par le biais d'une buche en bois. Le pyromane a été appréhendé par des automobilistes témoins de la scène. 

Economie - La cote des cartes Pokémon bat tous les records. Depuis plusieurs mois, collectionneurs et amateurs s’arrachent les plus rares, estimées à plusieurs milliers d’euros.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/