1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : ce qui va changer dès le 9 juin
1 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : ce qui va changer dès le 9 juin

Les règles dans tout un tas de domaines vont évoluer ce mercredi, ce sera l'avant dernière étape du déconfinement.

Une salle de sport à Lyon (illustration)
Une salle de sport à Lyon (illustration)
Crédit : Andrew H. Walker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le journal RTL de 18h du 06 juin 2021
19:09
Les infos de 18h - Coronavirus : ce qui va changer dès le 9 juin
19:09
Nerissa Hemani - édité par William Vuillez

Les brocantes, les vides greniers, les braderies étaient autorisés depuis le 1er juin, mais ce mercredi 9 juin, les règles dans tout un tas de domaines vont évoluer pour cette avant dernière étape du déconfinement. Première chose : fini le couvre feu à 21h, il est décalé à 23h à partir de mercredi.

Ensuite, les restaurants, les bars et les cafés vont rouvrir leurs salles. Vous pourrez donc manger à l'intérieur. La jauge d'accueil est fixée à 50% de l'effectif maximal. Les terrasses elles pourront accueillir autant de personnes qu'avant la Covid-19. En revanche le nombre de convives à table reste le même, 6 personnes maximum.

Et puis, beaucoup l'attendent avec impatience, la réouverture des salles de sports mais aussi des piscines, c'est mercredi avec une jauge de 50%. Enfin, le télétravail sera assoupli avec un retour progressif au bureau. Il faudra tout de même attendre le 30 juin pour la levée des restrictions notamment du couvre-feu et des jauges d'accueil.

À écouter également dans ce journal

Roland-Garros - Après sa victoire en 3h40 au troisième tour, Roger Federer a préféré déclarer forfait pour les huitièmes de finale du tournoi pour préserver son genou. Mais son retrait fait polémique. 

À lire aussi

Politique - Selon Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, "Emmanuel Macron se positionne quasiment en sécession avec les Français, il est dans le déni", dit-elle dans le Grand Jury sur RTL ce dimanche. 

Économie - Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a déclaré dimanche s'attendre à un "combat difficile" au sein du G20 pour convaincre les "autres grandes puissances" comme la Chine de ratifier l'accord sur un impôt mondial minimum sur les multinationales annoncé la veille par les pays du G7.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/