2 min de lecture Environnement

"Les chiens de Tchernobyl", un documentaire sur les chiens survivants de la catastrophe

La Youtubeuse Léa Camilleri raconte l'histoire méconnue des chiens qui ont survécu à la catastrophe nucléaire et de leur descendance dans un documentaire diffusé sur YouTube.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
"Les chiens de Tchernobyl", un documentaire sur les chiens survivants de la catastrophe Crédit Image : Capture d'écran YouTube | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Benjamin Hue

Voilà bientôt 34 ans, explosait le réacteur numéro 4 de Tchernobyl. On pensait avoir tout raconté sur cette catastrophe. Et bien non. Pas avant d'avoir visionné ce documentaire passionnant sur les chiens de Tchernobyl. Quand l'explosion a eu lieu, tous les habitants ont déserté. Et ils ont dû abandonner leurs chiens. Leurs descendants sont toujours là. 

200.000 habitants ont été évacués en quelques heures. Ils ont tout laissé. On voit encore dans la ville de Pripiat les auto-tamponneuses de la fête foraine. Ou dans l'école, des cahiers ouverts. Ils ont tout laissé, y compris leurs chiens. Il y en a environ 600 aujourd'hui dans la zone interdite. Ce sont les descendants des survivants, sans doute de la dixième génération. Une association a décidé de s'en occuper et ce documentaire raconte leur histoire.

Leur survie n'a pas été une mince affaire. En plus de devoir composer avec la présence des loups, ils ont dû subvenir à leurs besoins tout seul, alors qu'ils étaient dépendant de leurs maîtres. Leur espérance de vie n'était que de 5 ans autour de Tchernobyl. Les plus résistants se sont reproduits. 

Un film plein d'humanité

L'un des aspects les plus frappants du film, c'est de voir comment leurs descendants sont extrêmement affectueux dès qu'ils voient des humains. Il y a 2.500 ouvriers qui travaillent à Tchernobyl pour surveiller la centrale qui les nourrissent et puis une association, Clean Futures Funds, créée par un scientifique du nucléaire pour les soigner, qui fait même maintenant adopter des chiots de Tchernobyl qu'elle fait sortir de la zone interdite. 

À lire aussi
Des oiseaux migrateurs (Illustration). Grèce
Des milliers d'oiseaux migrateurs tués par les vents violents en Grèce

Bien sûr, les chiens sont radioactifs, car ils se roulent par terre. Une croyance à Tchernobyl veut d'ailleurs qu'ils éclairent la nuit. Mais une fois nettoyés, le niveau est acceptable et les chiots ont des doses sans risques. Et non, ils n'éclairent pas la nuit. 

La Youtubeuse Léa Camilleri, qui a réalisé ce magnifique reportage, est allée vérifier sur place. Les chiens sont surtout extrêmement câlins, donc, quand ils voient des humains. L’histoire de ces chiens, c'est une façon de montrer l'impact d'une pareille catastrophe, quand quelque chose d'imprévu arrive, et qu'une population entière doit partir. Le documentaire montre comment la vie de centaines de milliers de personnes a basculé en quelques instants. Il s’appelle Les chiens de Tchernobyl et il fait un carton sur YouTube. Un film plein d'humanité.

>
Dogs of Chernobyl : The Untold Story
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Ukraine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants