1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Les chargeurs de téléphone sont un risque d'incendie", alerte l'UFC-Que Choisir
1 min de lecture

"Les chargeurs de téléphone sont un risque d'incendie", alerte l'UFC-Que Choisir

INVITÉ RTL - L'association UFC - Que Choisir vient de sortir une enquête sur la dangerosité potentielle des chargeurs de téléphone. Sur les 20 testés, 4 seulement sont aux normes.

Un téléphone branché à son chargeur (Illustration).
Un téléphone branché à son chargeur (Illustration).
Crédit : Unsplash/Andreas Haslinger
Consommation : "les chargeurs de téléphone sont un risque non négligeable d'incendie"
00:06:04
Consommation : "les chargeurs de téléphone sont un risque non négligeable d'incendie"
00:06:04
Julien Sellier - édité par Benoît Collet

Chez les particuliers, les chargeurs de téléphones portables restent souvent branchés toute la journée, même quand il ne servent pas. Une pratique qui peut se révéler dangereuse, comme le révèle une enquête de l'association UFC - Que Choisir. En cause : la mauvaise qualité des chargeurs vendus sur le marché.

Sur les 20 modèles de chargeur made in China testés, seuls quatre répondent aux normes de sécurité françaises. "Il y a plusieurs degrés de défaillance, ça va des défauts de marquage, à des circuits électriques de mauvaise qualité", précise Camille Gruhier, qui a dirigé l'enquête pour UFC - Que Choisir.

Une mauvaise qualité qui peut occasionner des accidents. "J'avais laissé mon téléphone charger dans un coin. Quand je l'ai rallumé, le chargeur a explosé", témoigne Irina au micro de RTL. "On n'a pas de statistiques précises en France. Mais aux Pays-Bas par exemple, 50% des incendies domestiques seraient causés par des chargeurs défectueux", rebondit Camille Gruhier.

Un marché en ligne incontrôlable

Sur son site, UFC - Que Choisir a établi une liste de huit chargeurs à ne surtout pas utiliser alors qu'on peut les trouver partout, des grands magasins aux marketplaces en ligne. "Fabriquer un bon chargeur cela a un coût. Or comme les gens en changent souvent, ils ont la tentation d'en trouver des pas chers", poursuit Camille Gruhier. 

Face à l'ampleur du problème, UFC - Que Choisir a décidé de saisir la répression des fraudes. Mais le marché en ligne risque de rester difficilement contrôlable.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire