2 min de lecture Smartphone

Smartphones : la liste noire des portables qui émettent trop d'ondes électromagnétiques

Parmi la liste d'une quinzaine de smartphones dévoilée par l'association 60 millions de consommateurs, des appareils des marques Huawei, Alcatel et Wiko.

Une adolescente qui utilise son téléphone (photo d'illustration).
Une adolescente qui utilise son téléphone (photo d'illustration). Crédit : Paul Hanaoka / Unsplash
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Les smartphones sont soumis à une limite de rayonnement électromagnétique, fixée par la réglementation. Mais certains modèles la dépassent largement, comme en témoigne cette liste de 17 smartphones, épinglés par l'Agence nationale des fréquences (ANFR), publiée par l'association 60 Millions de consommateurs.

Parmi eux, les leaders du marché Apple et Samsung ne sont pas présents. Figurent en revanche certains modèles des marques Wiko, Huawei et Alcatel. Nokia est le plus mauvais élèves, avec 3 smartphones rappelés à l'ordre.

En cause : leur débit d'absorption spécifique (DAS), dont les chiffres vont au-delà des limites autorisées. Mesuré en watt par kilogramme (W/kg), il ne doit pas dépasser 2 W/kg au niveau de la tête, 2W/kg au niveau du tronc et 4 W/kg au niveau des bras et des jambes.

Or, le Nokia 6.1 a été mesuré à 3,58 W/kg au niveau du tronc, et le Allview X4 Soul Mini S avec 4,6 W/kg, soit plus du double de la valeur autorisée. Ce dernier, ainsi que le Leagoo S8, ont été, pour la première fois en juillet, retirés du marché. Une demande rare puisque, dans la plupart des cas, une mise à jour du modèle en vue de modifier son rayonnement suffit.

À lire aussi
Avec le Galaxy Fold, Samsung espère ouvrir un cycle d'innovation pour les dix prochaines années dans la téléphonie Connecté
Le Galaxy Fold est disponible : faut-il craquer pour le smartphone pliable de Samsung ?

Les effets des ondes électromagnétiques sur la santé sont encore en débat dans la communauté scientifique. L'ANFR conseille néanmoins aux personnes sensibles d'utiliser le plus possible un kit mains-libres afin de tenir le téléphone le plus éloigné du corps.

Les téléphones concernés

- Alcatel Pixi 4 (6”) : rappel à l’ordre en mai 2018. Conséquence : mise à jour logicielle (version 01005 ou ultérieure).
- Allview X4 Soul Mini S : rappel à l’ordre en juillet 2019. Conséquence : interdiction et retrait du marché par les autorités.
- Archos Access 50 : rappel à l’ordre en décembre 2018. Conséquence : mise à jour logicielle (version 20181011 du 11 octobre 2018 ou ultérieure).
- Echo Star Plus : rappel à l’ordre en mai 2018. Conséquence : mise à jour logicielle (version V02_20180307 ou ultérieure).
- Hisense F23 : rappel à l’ordre en juillet 2018. Conséquence : mise à jour logicielle (version L1360.6.10.01.ZA00 ou ultérieure).
- Huawei Honor 8 : rappel à l’ordre en mai 2018. Conséquence : mise à jour logicielle (version B389 ou ultérieure).
- Leagoo S8 : rappel à l’ordre en juillet 2019. Conséquence : interdiction et retrait du marché par les autorités.
- Logicom M Bot 60 : rappel à l’ordre en janvier 2019. Conséquence : mise à jour logicielle (version B18V01.01B12 ou ultérieure).
- Neffos X1 TP902 : rappel à l’ordre en mai 2018. Conséquence : exemplaires rappelés par le fabricant.
- Nokia 3 (TA-1032DS) : rappel à l’ordre en avril 2019. Conséquence : mise à jour logicielle (version 00WW_4_43E ou ultérieure).
- Nokia 5 : rappel à l’ordre en avril 2019. Conséquence : mise à jour logicielle (version 00WW_6_12E ou ultérieure).
- Nokia 6.1 (TA-1043) : rappel à l’ordre en juillet 2019. Conséquence : mise à jour logicielle (version 00WW_3_51F ou ultérieure).
- Orange Hapi 30 : rappel à l’ordre en avril 2018. Conséquence : exemplaires rappelés par Orange (courrier envoyé par l’opérateur).
- Wiko Tommy 2 Bouygues Telecom : rappel à l’ordre en juillet 2018. Conséquence : mise à jour logicielle (version V02.17.BYT.20 ou ultérieure).
- Wiko View : rappel à l’ordre en octobre 2018. Conséquence : mise à jour logicielle (version V01.27.OPE.20 ou ultérieure).
- Xiaomi Mi Mix 2S : rappel à l’ordre en février 2019. Conséquence : mise à jour logicielle (version 10.2.1 ou ultérieure).
- Xiaomi Redmi Note 5 : rappel à l’ordre en février 2019. Conséquence : mise à jour logicielle (version 10.0.6.0 ou ultérieure).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Smartphone Téléphonie mobile Dangereux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798222118
Smartphones : la liste noire des portables qui émettent trop d'ondes électromagnétiques
Smartphones : la liste noire des portables qui émettent trop d'ondes électromagnétiques
Parmi la liste d'une quinzaine de smartphones dévoilée par l'association 60 millions de consommateurs, des appareils des marques Huawei, Alcatel et Wiko.
https://www.rtl.fr/actu/futur/smartphones-la-liste-noire-des-portables-qui-emettent-trop-d-ondes-electromagnetiques-7798222118
2019-08-24 12:20:06
https://cdn-media.rtl.fr/cache/y55hGYHpETaWboOttCnnew/330v220-2/online/image/2018/0911/7794737211_une-adolescente-qui-utilise-son-telephone-photo-d-illustration.jpg