2 min de lecture Commerce

Les centre-villes désertés, symboles d'une France oubliée

Tous les vendredis, RTL raconte l'envers d'une photo qui a fait l'actualité. Ce vendredi 30 novembre, retour sur une mosaïque de photos de commerces vides à Nevers, publiée dans Paris Match.

Simon_245 Le Son de l'Image Simon Buisson
>
Les centre-villes désertés, symboles d'une France oubliée Crédit Image : Montage RTL / Cyril Marcilhacy - Paris Match | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Simon Buisson
Simon Buisson

Au 14e jour de la crise des gilets jaunes, Paris Match témoigne de cette France périphérique, de ces territoires qui se sentent abandonnés. "Ici l'avenir a baissé le rideau", titre l'hebdomadaire dans une double page publiée jeudi 29 novembre.

Nous sommes une semaine plus tôt dans le centre-ville de Nevers. Mais ce pourrait être 
Mende, Forbach, Privas, Saint-Omer, Guéret et tant d'autres petites villes. Seize photos disposées en mosaïque. Seize devantures de boutiques vides. "J'étais surpris de voir autant de rideaux fermés, raconte sur RTL Cyril Marcilhacy, photographe, membre du collectif ITEM. À force de se promener, on a vu qu'il y en avait beaucoup. Pour illustrer cette problématique, je vais faire une série un peu frontale. Un peu systématique."

Pâtisserie, boucherie, magasin de musique, café... Enseignes vertes, bleues, rouges, délabrées par le temps. Tous les rideaux sont baissés. Certaines vitrines ont même été habillées d'un décor en trompe-l’œil.

À lire aussi
Bruno Le Maire, le 2 août 2017 Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : les débordements sont "une catastrophe pour notre économie", dit Le Maire

Du centre-ville au "mall à l'américaine"

Le taux de commerces vacants à Nevers est de 20% - un des plus hauts de France. Dans ces rues désertes, quelques passant anonymes. "Parfois c'était en passant, à la volée. Et puis pour d'autres, j'avais plus de temps et je trouve ça plus vivant d'attendre qu'une silhouette passe. J'ai senti une forme de fatalisme de la part des habitants qui cherchent des solutions mais qui ont du mal à croire aux solutions qui sont proposées", témoigne Cyril Marcilhacy.

Cette mosaïque fonctionne en fait comme un double miroir inversé. Il y a d'abord le souvenir de ces centres-villes dynamiques des années 1970, 1980. Images d'Épinal d'une France couleur sépia avec le petit blanc au café du coin... À l'époque, Nevers rêvait de TGV, Pierre Bérégovoy triomphait.

Mais il existe aussi un autre décor - actuel, celui-ci : la zone commerciale en périphérie de la ville, devenue le principal lieu d'activité. "C'est vraiment un mall à l'américaine, explique Cyril Marcilhacy. On peut y passer des heures sans sortir. Le jour où on y est allé, le parking était plein." 

Nevers, comme 222 autres communes, compte beaucoup sur les 5 milliards d'euros promis par le gouvernement pour revitaliser les centres-villes. En attendant, on se bat. On résiste. À coup de parking gratuits et d'opérations commerciales. Et on mise sur les start-up du numérique. "Nous sommes au cœur de la France et pourtant c'est le bout du monde", explique le maire dans Paris Match. Et c'est aussi ce bout du monde qui s'exprime dans le mouvement des "gilets jaunes" depuis quinze jours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commerce Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795767635
Les centre-villes désertés, symboles d'une France oubliée
Les centre-villes désertés, symboles d'une France oubliée
Tous les vendredis, RTL raconte l'envers d'une photo qui a fait l'actualité. Ce vendredi 30 novembre, retour sur une mosaïque de photos de commerces vides à Nevers, publiée dans Paris Match.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-centres-villes-desertes-symboles-d-une-france-oubliee-7795767635
2018-11-30 20:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ppqnO1bmSQdw9neir9sPcw/330v220-2/online/image/2018/1130/7795768699_xxxx.jpg