1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Leïla Slimani : "Du jour où je ne serai plus indignée, je tomberai à plat"
2 min de lecture

Leïla Slimani : "Du jour où je ne serai plus indignée, je tomberai à plat"

REPLAY - INVITÉE RTL - L'écrivaine évoque "Sexe et mensonges, un livre choc sur la vie sexuelle au Maroc.

Leïla Slimani raconte la société marocaine de l'intérieur avec une série de témoignages poignants
Leïla Slimani raconte la société marocaine de l'intérieur avec une série de témoignages poignants
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Leïla Slimani : "Du jour où je ne serai plus indignée, je tomberai à plat"
46:32
Leïla Slimani : "Du jour où je ne serai plus indignée, je tomberai à plat"
45:30
Sarah Ugolini & Vincent Parizot

Leïla Slimani avait marqué les esprits en 2014 avec son roman Dans le jardin de l'ogre, l'histoire d'une jeune mariée incapable d'échapper à son addiction sexuelle. Dans la vie de la jeune écrivaine, il y a eu ce 3 novembre 2016, qui a tout changé : Leïla Slimani obtient à 35 ans le prix Goncourt pour Chanson douce, son deuxième roman chez Gallimard.

L'ouvrage raconte l'histoire d'une nounou qui devient tueuse d'enfant. Elle publie aujourd'hui, non pas un roman, mais un livre-témoignage : Sexe et mensonges (Les Arènes), un livre choc sur la vie sexuelle au Maroc. Une enquête menée auprès des femmes marocaines : leurs secrets, leurs colères, leurs regrets et leur malaise dans une société où l'islam est religion d'État.

Elle décrit la société confrontée à l'hypocrisie institutionnalisée sur la virginité et plus globalement sur la sexualité. Ses rencontres de l'été 2015 à Rabat au Maroc ont été tellement fortes qu'est venue l'idée d'une bande-dessinée pour accompagner cet ouvrage et qui s'intitule Paroles d'honneur.

La rédaction vous recommande

Montrer ces amours clandestines

La couverture de l'ouvrage montre un homme et une femme sur un rocher face à la mer. "J'avais envie de montrer ces amours clandestines, ces amours cachées et cet espace public qui empêche de vivre pleinement et sereinement une forme d'intimité", précise l'écrivaine. Elle a choisi d'écrire un "livre sur la vie sexuelle des femmes au Maroc". "On a essayé de rendre hommage à ces femmes en les incarnant", précise Leïla Slimani.

Défense des minorités

À lire aussi

Quand on demande à la lauréate du prix Goncourt de se décrire, elle fait référence à sa volonté permanente de défendre les minorités et sa capacité à s'indigner en citant Gustave Flaubert : "Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens qui s'étaient établis à Rouen. L'admirable, c'est qu'ils excitent la haine des bourgeois, bien qu'inoffensifs comme des moutons."

Leïla Slimani a choisi une autre citation de Flaubert, extraite d'une lettre à George Sand, datant du 12 juin 1867, pour se définir : "Du jour où je ne serai plus indignée, je tomberai à plat, comme une poupée à qui on retire son bâton". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/