1 min de lecture Réforme des retraites

Légion d'honneur : la nomination du patron de BlackRock France vivement critiquée

La nomination du patron de BlackRock France, Jean-François Cirelli, au rang d'officier de la Légion d'honneur a été vivement critiquée, mercredi 1er janvier, par les opposants à la réforme des retraites.

Le siège de BlackRock à New York
Le siège de BlackRock à New York Crédit : SIPA
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

La nomination du patron de la branche française du géant américain de la finance BlackRock au rang d'officier de la Légion d'honneur a été vivement critiquée, mercredi 1er janvier, par les opposants à la réforme des retraites. Ils accusent la société de vouloir l'influencer à son avantage.

La nomination au rang d'officier de Jean-François Cirelli, actuel président de la branche française de BlackRock, fait polémique. En effet, il a été nommé officier sur le contingent du Premier ministre, selon la promotion du Nouvel an de l'Ordre national de la Légion d'honneur, publiée mercredi 1er janvier au Journal officiel.

"Jean-François Cirelli, président de BlackRock France, est promu Officier de la Légion d'honneur (...) en récompense du pillage de nos retraites par répartition?" a déclaré sur Twitter le parti communiste.

BlackRock soutiendrait la réforme des retraites

Le puissant gestionnaire d'actifs a ainsi été accusé de faire valoir auprès de l'exécutif le régime de retraite par capitalisation, sur le modèle des fonds de pension américains, au détriment du système français actuel par répartition. 

À lire aussi
Laurent Pietraszewski à l'Assemblée nationale réforme des retraites
Coronavirus : "Pas au chômage technique", Pietraszewski a de nouvelles missions

"En aucune manière, nous n'avons cherché à exercer une influence sur la réforme du système de retraite par répartition en cours auprès des pouvoirs publics ou de tout autre acteur du secteur", a assuré le géant américain de la finance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Finance France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants