1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le passe sanitaire obligatoire "pour les salariés des lieux" où il est nécessaire, précise Elisabeth Borne
1 min de lecture

Le passe sanitaire obligatoire "pour les salariés des lieux" où il est nécessaire, précise Elisabeth Borne

INVITÉE RTL - La ministre du Travail Elisabeth Borne précise quels sont les salariés amenés à être soumis au passe sanitaire.

La ministre du Travail Élisabeth Borne à l'Assemblée nationale, le 24 novembre 2020 à Paris.
La ministre du Travail Élisabeth Borne à l'Assemblée nationale, le 24 novembre 2020 à Paris.
Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Elisabeth Borne était l'invité de RTL
08:13
Elisabeth Borne était l'invité de RTL
08:13
Olivier Boy

Emmanuel Macron a annoncé lors de son allocution du 12 juillet, la vaccination obligatoire du personnel soignant. Ceux qui ne le seront pas d'ici le 15 septembre "ne pourront plus travailler et ne seront plus payés", ajoutait le ministre de la Santé Olivier Véran. Par ailleurs, d'autres salariés seront soumis quant à eux à l'obligation de conformité au passe sanitaire. 

Un projet de loi est actuellement en cours d'examen par le Conseil d'État, il sera présenté lundi en Conseil des ministres. Dans celui-ci, pourrait figurer cette obligation pour un grand nombre de salariés. "Cela vaut aussi pour les salariés des lieux" dont les clients doivent présenter un passe sanitaire, précise Elisabeth Borne, invitée sur RTL. "On a élargi le champs aux établissements qu'on a été amené à fermer lors des précédentes vagues", résume la ministre du Travail.

"La règle s'appliquera aux (salariés des transports) longues distance, donc en train, en avion voire en car", ajoute-t-elle. Ainsi par exemple, les salariés de la SNCF seront soumis à l'obligation d'un passe sanitaire conforme, avec les sanctions prévues par la loi en cas de refus. "Soit, face à une nouvelle menace de l'épidémie, on reprend les mesures qu'on a été amené à prendre ces derniers mois, c'est-à-dire des fermetures. Soit on met en place le passe sanitaire", justifie Elisabeth Borne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/