1 min de lecture Fruits et légumes

Le prix des fruits en hausse de 4% en un an

REPLAY / RÉACTIONS - Tandis que le prix des fruits a augmenté de 4%, celui des légumes a baissé de 2% en un an, selon le bilan de l'Observatoire des prix.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Le prix des fruits en hausse de 4% en un an Crédit Image : AFP / PHILIPPE HUGUEN | Crédit Média : Sophie Jousselin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
et Valentin Chatelier

Acheter des fruits pourrait devenir un luxe pour de nombreuses familles. Si le prix des légumes a baissé de 2% en un an, selon le bilan de l'Observatoire des prix, celui des fruits a, dans le même temps, connu une hausse générale de 4%. Pour une famille avec deux enfants de plus de 10 ans, l'addition monte vite. Si elle souhaite manger 400 grammes de fruits et légumes par jour, le coût est de 136 euros par mois.

"La cerise a pris 19% en une année, l'abricot a également connu une grosse hausse de 13 à 14%. Ceci peut s'expliquer par des aléas climatiques sur ces deux fruits qui sont très durs à porter à maturité. Au niveau des légumes, par contre, on n'a pas d'explication, on a effectivement la carotte qui prend 21% sur une année, c'est une augmentation qui est assez considérable", résume Dominique Marmier, président de Familles rurales. De son côté, le prix de la pomme de terre a baissé de 20%.

Des fruits étrangers moins chers

Tandis que le hard discount propose les prix les moins élevés, les marchés sont les lieux où les fruits et légumes coûtent le plus cher. L'origine du produit a également un impact sur la facture. Un fruit produit à l'étranger est souvent meilleur marché. C'est le cas pour le melon, la cerise, le fraise, la pêche ou encore la nectarine

Mais l'association appelle à acheter français. "Si on y fait attention, on s’aperçoit que l'écart avec ces produits étrangers, même quand ils sont moins chers, est très très faible, de l'ordre de 10 centimes en moyenne. Par exemple la nectarine étrangère, qui est à 2,86 euros, et à 2,97 euros pour la nectarine française. Donc on appelle vraiment le consommateur à être citoyen, à être responsable, à regarder l'origine du produit et on l'invite bien sur à acheter français. parce que le fait d'acheter français peut soutenir une filière, donc des familles du milieu rural", rappelle une personne de l'association.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fruits et légumes Marché Supermarchés
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants