1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le premier bus français à hydrogène inauguré dans les Yvelines
1 min de lecture

Le premier bus français à hydrogène inauguré dans les Yvelines

En service depuis le 9 septembre, ce bus relie Versailles à Jouy-en-Josas sans émettre la moindre pollution.

Le bus à hydrogène effectuant la liaison Versailles/Jouy-en-Josas
Le bus à hydrogène effectuant la liaison Versailles/Jouy-en-Josas
Crédit : Twitter @B_Lambert75
Le premier bus français à hydrogène inauguré dans les Yvelines
00:01:52
Virginie Garin - édité par Léa Stassinet

Il ressemble à un bus normal, avec un toit un peu plus haut : c'est le réservoir d'hydrogène. Son moteur tourne grâce à une grosse pile qui fonctionne donc au gaz, à l’hydrogène, et il ne rejette que de la vapeur d'eau lorsqu'il roule. Le premier bus français à hydrogène sera officiellement inauguré jeudi 12 septembre, même s'il fait déjà la liaison entre Versaille et Jouy-en-Josas (Yvelines) depuis le 9 septembre.

Il va falloir que le chauffeur aille se ravitailler régulièrement à Jouy-en-Josas où est justement installée l'une des 4 stations services françaises qui proposent de l'hydrogène. Cette technologie se développe doucement en France, car elle reste encore chère. Mais Air Liquide, le groupe français qui investit beaucoup dans la filière, est persuadé qu'en produisant des véhicules en série, on va faire baisser les prix, et concurrencer les véhicules électriques. Un bus électrique, il faut 4 heures pour le recharger. Avec un bus à hydrogène, pas besoin de batterie, le plein se fait en 20 minutes.  

En France, il va y avoir d'autres bus à Pau (Pyrénées-Atlantiques) et Béthune (Pas-de-Calais). À Paris, il y a quelques taxis qui s'appellent Hype. En fait, l’hydrogène se développe plutôt en Asie, au Japon et en Corée, où les constructeurs automobiles proposent des modèles. 

Les français sont encore frileux, et le pays qui va faire décoller l’hydrogène, c'est la Chine, où l'on compte déjà 1.000 bus. Ils ont de tels problèmes de pollution de l'air dans leur villes, que pour eux, la solution réside en ces bus qui n'émettent que de la vapeur d'eau.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire