1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pollution à Paris : près de la moitié des véhicules interdits en cas de pic
1 min de lecture

Pollution à Paris : près de la moitié des véhicules interdits en cas de pic

Le gouvernement doit annoncer ce mardi le déclenchement automatique de la circulation différenciée à Paris en cas de pic de pollution. Selon nos informations, plus de véhicules devront rester au garage.

Un épisode de pollution à l'ozone en Île-de-France (photo d'illustration).
Un épisode de pollution à l'ozone en Île-de-France (photo d'illustration).
Crédit : PHILIPPE LOPEZ / AFP
Pollution à Paris : près de la moitié des véhicules interdits en cas de pic
02:08
Pollution à Paris : près de la moitié des véhicules interdits en cas de pic
02:09
Virginie Garin

Le gouvernement passe la vitesse supérieure dans la lutte contre la pollution. Désormais, quand il y aura un pic de pollution, la circulation différenciée sera automatiquement déclenchée. C'est l'annonce que fait ce mardi matin le ministre de la Transition écologique François de Rugy. Mais selon les informations de RTL, le ministre veut aussi interdire de rouler un plus grand nombre de véhicules.

Jusqu'à aujourd'hui, quand il y a une alerte à la pollution à Paris, il faut attendre en général 2 ou 3 jours que le préfet décide d'interdire des voitures, ce qui a souvent énervé Anne Hidalgo qui voulait aller plus vite.

Désormais, plus besoin du préfet puisque la circulation différenciée sera déclenchée automatiquement. Dès qu'Airparif, l’organisme qui surveille la qualité de l'air, annoncera un dépassement du seuil d’alerte, le lendemain, le trafic sera restreint et des véhicules devront rester au garage.

Quels véhicules seront dorénavant concernés ?

Seront interdits les voitures et les deux roues avec de vignettes Crit'Air, 5, et 4, comme c’était déjà le cas. Mais c'est nouveau, les numéro 3 seront elles-aussi concernées. Toutes les voitures à essence immatriculées avant 2006, tous les deux roues avant 2007 et tous les diesel avant 2011 seront donc dorénavant concernés par ces restrictions de circulation.

À lire aussi

Cela représente toute de même à peu près la moitié des véhicules qui roulent dans Paris. Pour rappel, quand il y avait la circulation alternée cela représentait déjà en principe la moitié, mais là ce seront les véhicules qui polluent plus donc la mesure devrait être assez efficace.

Seul Paris est concerné pour l'instant mais le gouvernement réfléchit à étendre cette règle à d'autres villes comme Grenoble, Lyon, Lille, Strasbourg... 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/