1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le permis à points n'a-t-il sauvé aucune vie, comme l'affirme Éric Zemmour ?
2 min de lecture

Le permis à points n'a-t-il sauvé aucune vie, comme l'affirme Éric Zemmour ?

FACT CHECKING - Éric Zemmour cite des pays comme la Suède, qui n'ont pas de permis à points mais moins d'accidents. Ces derniers appliquent cependant des contrôles sévères.

Eric Zemmour sur le plateau du Grand Jury ce dimanche 24 octobre.
Eric Zemmour sur le plateau du Grand Jury ce dimanche 24 octobre.
Crédit : RTL
Le vrai du faux du permis à points
02:12
Le vrai du faux du permis à points
02:12
Christophe Bourroux - édité par Victor Goury-Laffont

Invité du Grand Jury dimanche 24 octobreÉric Zemmour, pas encore officiellement candidat à l'élection présidentielle, a annoncé qu'il comptait mettre fin au permis à points s'il arrive à l'Élysée. Une mesure qui n'aurait pas sauvé de vie en France, assure-t-il.

Ce n'est cependant pas le cas. Selon l'Observatoire interministériel de la sécurité routière, le permis à points a bien contribué a faire baisser le nombre de victimes. Depuis la mise en place de ce système en 1992, on est ainsi passé de 9.000 à quasiment 3.000 morts, soit trois fois moins de décès sur les routes. Au total plus de 86.000 vies ont ainsi été épargnées, et le nombre de blessés graves divisé par six.

Dans son argumentaire, Eric Zemmour explique que cette baisse du nombre de tués est essentiellement dû aux progrès de nos voitures. C'est juste, si l'on regarde les progrès considérables de ce qu'on appelle la sécurité passive dans nos voitures. On peut citer les airbags ou encore plus récemment le freinage d'urgence. Cela a largement contribué à sauver des vies et à réduire par quatre l'impact des accidents. Toutefois, cela ne permet pas encore d'avoir une sécurité maximale, même si on y tend avec les voitures autonomes.

Des contrôles plus sévères dans les pays sans permis à points

L'ancien chroniqueur cite également l'exemple de la Suède, qui n'applique pas le système du permis à points et qui a moins d'accidents. Il est vrai que la Suède fait partie des meilleurs élèves européens. Ramené au nombre d'habitants, deux fois moins de personnes meurent dans les accidents de la circulation qu'en France. 

À écouter aussi

En revanche, les contrôles sont plus sévères. Pour l'alcool, c'est quasiment tolérance zéro. Pour la vitesse le réseau secondaire est majoritairement limité à 70 km/h, 110 sur autoroute avec quelques portions à 120. Dans les endroits dangereux, pour vérifier la vitesse de tous, les radars peuvent se déclencher de façon aléatoire. Enfin, l'amende est plus salée : elle est proportionnelle à vos revenus. Comptez en moyenne 2.000 euros pour quelques kilomètres seulement au-dessus de la limite.

Six pays n'ont pas adopté le système du permis à points, avec des résultats contrastés. En Belgique et au Portugal, le nombre de victimes est supérieur à la France. En revanche, en Allemagne, qui a été le premier à l'instaurer en 1974, les résultats sont meilleurs. À noter que certains pays comme l'Espagne et l'Italie ont mis en place un système de bonification. Si vous ne commettez pas d'infractions, votre capital peut grimper jusqu'à 30 points.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/