1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le marché des drogues illicites estimé à 2,3 milliards d'euros en France
2 min de lecture

Le marché des drogues illicites estimé à 2,3 milliards d'euros en France

Le cannabis et la cocaïne représentent la plus grande partie de ce marché, selon une étude de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) présentée mardi 3 novembre.

De la résine de cannabis, à la direction des douanes (illustration)
De la résine de cannabis, à la direction des douanes (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Édouard Nguyen & AFP

Le marché des drogues illicites en France est estimé à 2,3 milliards d'euros pour l'année 2010. Le cannabis (1,1 milliard) et la cocaïne (902 millions) en représentent la plus grande partie. C'est le résultat d'une étude de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). David Weinberger de l'INHESJ et Christian Ben Lakhdar, enseignant chercheur à l'université de Lille 2, ont présenté les résultats de leurs recherches lors d'un colloque de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) à Paris.

Cette étude estime le chiffre d'affaire des principales drogues illicites en France à partir d'une approche "fondée sur la demande", ont-ils expliqué. Ainsi, les experts ont fondé leur travail sur des enquêtes sanitaires et de données de justice et de police sur le nombre d'usagers, leur intensité de consommation (régulière, quotidienne, etc.), les quantités consommées, les modes d'approvisionnement, le prix estimé et la pureté du produit.

Le marché de la cocaïne a doublé en valeur et en volume

Le chiffre d'affaires du trafic de cannabis s'établirait en moyenne à 1,1 milliard d'euros. En volume, le cannabis représenterait entre 163 tonnes et 195 tonnes. Il représente près de la moitié (48%) du marché de la drogue. De plus, le volume total de consommation de cannabis, en prenant compte des dons et de l'autoproduction, s'élèverait à 285 tonnes. Le marché du cannabis est stable en volume mais le prix a augmenté d'un tiers entre 2005 et 2010.

Le deuxième marché de la drogue le plus important est celui de la cocaïne (38%) avec un chiffre d'affaire de 902 millions d'euros, pour 15 tonnes consommées. Ce marché a doublé en volume (8,3 tonnes en 2005) et en valeur (488 millions d'euros en 2005). On assisterait à une 'démocratisation' de cette drogue dont le prix a fortement baissé depuis les années 1990 (de 150 euros à 65 euros le gramme aujourd'hui). Il est plus disponible et moins cher.

À écouter aussi

Le chiffre d'affaires de l'héroïne s'établit, lui, entre 204 et 329 millions d'euros. Les quantités consommées sont comprises entre 5,1 et 8,2 tonnes. Ce marché est difficile à estimer, notamment à cause de la concurrence générée par les médicaments de substitution aux opiacées. Enfin, pour les drogues de synthèses, le chiffre d'affaire 2010 de la vente d'ecstasy et de MDMA s'élèverait entre 13,2 et 71,6 millions d'euros. Elles représenteraient 3,6 et 19 millions de comprimés. Le marché des amphétamines est lui aussi difficile à estimer. Son chiffre d'affaires s'établirait entre 3,7 et 42 millions d'euros.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/