1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 8h : La Bonne Bière, premier café touché par les attentats à rouvrir
1 min de lecture

Le journal de 8h : La Bonne Bière, premier café touché par les attentats à rouvrir

REPLAY - La Bonne bière, bar visé lors des attentats, est le premier à rouvrir ce vendredi.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 8h : La Bonne Bière, premier café touché par les attentats à rouvrir
10:52

La Bonne Bière, où cinq personnes sont mortes en terrasse lors des attentats de Paris, est le premier bar à rouvrir ce vendredi matin. Christophe et son équipe de couvreurs est l'un des premiers clients. "Faut pas arrêter de vivre, faut pas leur donner raison", dit-il au micro de RTL. Les vitres du bar ont été changées, les chaises sont à nouveau alignées en terrasse et des croissants sont sur le comptoir. "L'important c'est de dire qu'on est là. Il y a le receuillement mais après c'est important que le quartier revive" confie Brigitte, une voisine. Certains habitants du quartier désapprouvent cette réouverture. "Ils auraient dû attendre, par respect pour les victimes", estime un habitant. 

A écouter également dans ce journal

- Le parlement allemand vote ce matin sur l'intervention de son armée dans la lutte contre l'Etat islamique notamment en Syrie. 

- "On connaît le but de cette mission, c'est de détruire Daech, donc c'est une mission très importante pour nous, on est très conscient du rôle que l'on a à jouer", confie un marin à bord du porte-avion Charles de Gaulle.

- Un impressionnant accident survenu près de Chevilly-Larue dans le Val-de-Marne dans la matinée du vendredi 4 décembre a provoqué la fermeture de l'autoroute A6b dans le sens Paris-Province, de la porte d'Italie jusqu'à Fresnes.

- Bernard Tapie se dit "ruiné" par la décision de la cour d'appel de Paris qui lui "demande de rembourser des sommes astronomiques" qu'il n'a "même pas touchées" dans le cadre de l'arbitrage avec le Crédit Lyonnais, dans un entretien au Monde vendredi. 

À lire aussi

- Manuel Valls a défendu jeudi soir à Paris, lors de son unique meeting d'avant premier tour des régionales, la République et le vrai "patriotisme" contre la "supercherie" du FN en position d'emporter sa ou ses premières régions françaises dimanche.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/