2 min de lecture Intempéries

Le journal de 7h30 : les routiers bloqués près de Paris s'agacent

La préfecture a maintenu l'interdiction de circuler des poids lourds ce jeudi en raison du verglas. Les chauffeurs s'impatientent après déjà 24h à attendre.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le Journal RTL de 7h30 du 08/02/2018 : les routiers bloqués près de Paris s'agacent Crédit Image : YASSINE EL HARDA / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot et La rédaction numérique de RTL

Des routiers sont en colère. Plusieurs dizaines de chauffeurs sont bloqués depuis mercredi 7 février sur l'autoroute A13 dans le sens Rouen-Paris en raison de conditions de circulation rendues difficiles par la neige et le froid. La préfecture a maintenu l'interdiction de circuler. Mais les routiers ne sont pas du même avis.

"Ça ne glisse pas, il n'y a pas de neige, il n'y a rien du tout. Il y aurait de la neige comme hier, je comprendrais, mais là il n'y a rien du tout !", s'emporte Christophe, chauffeur impatient et bloqué à l'approche de l’île-de-France. "On est en 2018, je pense qu'on peut avoir de meilleurs moyens que ça pour les routes", ajoute-t-il.

"On est stocké comme des chiens, s'énerve Antonio. On ne sait pas quand on va rentrer. Il faut être sûr de vider la cargaison à Paris aujourd'hui, mais ce soir on n'aura pas assez d'heures pour rentrer. Demain, il suffirait qu'il y ait une vigilance sur la Normandie et on ne pourra pas rentrer non plus. Donc ce sera peut-être samedi. Quel ras-le-bol !"

À écouter également dans ce journal

- Après les fortes chutes de neige, place au verglas ce jeudi. Des températures glaciales ont été relevées, il a fait -12°C dans Val d'Oise. "Il fait très froid, les trottoirs sont verglacés", raconte sur RTL une boulangère de Creil.

À lire aussi
Un castor (photo d'illustration) environnement
Des castors pour lutter contre les inondations

- Anne Hidalgo, la maire de Paris, a répondu sur RTL aux critiques sur sa gestion de l'épisode neigeux dans la capitale : "Je veux saluer les agents de la ville de Paris, de la RATP, qui sont à pied d'oeuvre depuis hier pour essayer d'apporter les solutions là où certains se contentent de faire des polémiques."

Le discours prononcé mercredi par Emmanuel Macron en Corse n'a pas plu aux nationalistes. Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, a regretté de "multiples vexations", des "manquements au protocole", et "l'expression au mieux d'un manque de considération, au pire de condescendance et de mépris".

- L'État va allouer 295 milliards d'euros supplémentaires dans le budget de la défense pour moderniser les armées sur la période 2019-2025. La question du remplacement du porte-avion Charles de Gaulle est évoquée.

- En Coupe de France, Lyon s'est qualifié mercredi soir en quarts de finale grâce à son succès obtenu à Montpellier (1-2). À noter également les qualifications de Lens contre Troyes (1-0), de Chambly face à Granville (1-0), et de Caen à Metz (2-2, 3 t.a.b. à 2).

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Intempéries Le journal Neige
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants