1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 7h30 : après les violences à Saint-Denis, le gouvernement critiqué
2 min de lecture

Le journal de 7h30 : après les violences à Saint-Denis, le gouvernement critiqué

REPLAY - Les interpellations des lycéens et les gardes à vue prolongées ont ravivé des tensions et des critiques contre l'exécutif.

Des lycéens affrontent des CRS lors d'une manifestation en soutien à Théo, le 23 février à Paris
Des lycéens affrontent des CRS lors d'une manifestation en soutien à Théo, le 23 février à Paris
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Le journal de 7h30 : après les violences à Saint-Denis, le gouvernement critiqué
07:05
Adeline François & La rédaction numérique de RTL

La tension est encore palpable à Saint-Denis après les violences entre des lycéens et des policiers en début de semaine, entraînant l'interpellation de 55 d'entre eux, dont la garde à vue a été prolongée. Huit mineurs vont être présentés à un juge ce jeudi 9 mars, les autres ont été relâchés. Des parents d'élèves furieux ont interpellé Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, pour ce qu'ils considèrent comme des arrestations abusives. "Ma fille n'est pas en sécurité ici, ça fait 24h qu'elle est là-bas, elle est première de la classe, je me bats, je travaille tous les jours pour elle", a hurlé une mère excédée.

Le gouvernement a été fortement critiqué après ce nouvel épisode de violences. François Fillon estime qu'il y a "quelque chose de brisé dans notre République". Marine Le Pen, elle, a ciblé Bernard Cazeneuve. "Le Premier ministre est sans doute trop occupé à faire campagne contre ma candidature pour se soucier de ce qui se produit dans le pays !", a lancé la candidate du Front national, qui appelle à "restaurer l'ordre républicain et reconquérir les territoires perdus de la République".

À écouter également dans ce journal

- Soirée cauchemardesque pour le PSGbattu 6-1 par Barcelone et donc éliminé en 8e de finale de la Ligue des champions. Un naufrage qui fait oublier la victoire du match aller (4-0) et plonge le club de la capitale dans le désarroi jusqu'à la fin de la saison.

- Selon un sondage Harris Interactive, Emmanuel Macron arriverait en tête au premier tour de l'élection présidentielle avec 26% des intentions de vote, devant Marine Le Pen (25%), François Fillon (20%), Benoît Hamon (13%) et Jean-Luc Mélenchon (12%).

À lire aussi

- À l'occasion de la journée mondiale pour les droits des femmes, François Fillon avait réuni 700 femmes à son QG de campagne, en promettant notamment "un gouvernement paritaire" s'il est élu président de la République.

- Les fouilles dans la ferme d'Hubert Caouissin, meurtrier présumé de la famille Troadec, ont permis de retrouver des restes d'ossements et des effets personnels appartenant aux victimes. Selon la mère de Pascal Troadec, qui témoigne dans Le Parisien-Aujourd'hui en France, c'est une bien une histoire de lingots d'or qui est à l'origine de la brouille familiale.

- Johnny Halliday a fait des révélations sur son état de santé. "On m'a effectivement dépisté il y a quelques mois des cellules cancéreuses pour lesquelles je suis actuellement traité. Je suis suivi par d'excellents professeurs en qui j'ai une totale confiance. Mes jours ne sont pas aujourd'hui en danger", a expliqué le chanteur.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/