1 min de lecture Burkina Faso

Le journal de 7h : une vingtaine de morts dans une attaque d'Aqmi à Ouagadougou au Burkina Faso

REPLAY - Plusieurs assaillants se sont retranchés dans un hôtel du centre de Ouagadougou. Un assaut est en cours.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h00 du 16/01/2016. Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery et Eléanor Douet

Au Burkina Faso, vers 19h45 vendredi 15 janvier, des hommes armés, se revendiquant d’Al Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) ont attaqué un hôtel et un restaurant dans le centre de la capitale Ouagadougou. On dénombre au moins 20 morts et 14 blessés. Les assaillants se sont retranchés dans l’hôtel Splendid avec plusieurs dizaines d’otages. Très tôt dans la matinée, ce 16 janvier, les forces de sécurité burkinabées  appuyées par les forces spéciales françaises ont lancé l’assaut. 63 personnes, dont 33 blessés, ont été sorties de l’hôtel.

À écouter également dans ce journal

 - Les jurés de la cour d'assises de Seine-Saint-Denis ont décidé de ne pas condamner Damien Saboundjian. Le gardien de la paix était poursuivi pour avoir, en avril 2012, tué d'une balle dans le dos, Amine Bentounsi, un malfrat multirécidiviste, armé et en cavaleLes jurés ont mis en avant la légitime défense. L’annonce du verdict a provoqué de vives tensions du côté des proches d’Amine Bentounsi.

- À Rennes, six personnes sont toujours hospitalisées au CHU de Rennes après avoir testé une molécule dans le cadre d’un essai thérapeutique. L'une est dans un état de mort cérébrale. Les victimes, tous des hommes, sont hospitalisés après avoir testé une molécule dans le cadre d’un essai thérapeutique mené par le laboratoire Biotrial à Rennes. C'est une première en France. 

- L'enquête se focalise sur le profil du professeur après l'avalanche qui a coûté la vie à deux lycéens. L'enseignant de 47 ans qui a accompagné les élèves sur la piste de ski fermée où s'est produit le drame avait effectué un séjour dans un hôpital psychiatrique en novembre dernier. Il prenait depuis un lourd traitement. Mis en garde à vue, il devrait être mis en examen ce 16 janvier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Burkina Faso Aqmi Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants