1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 6h30 : les syndicats de cheminots dévoilent les résultats de leur "vote-action"
2 min de lecture

Le journal de 6h30 : les syndicats de cheminots dévoilent les résultats de leur "vote-action"

Sauf énorme surprise, les cheminots devraient dire massivement non à la réforme de la SNCF. Ils ont été consultés par les syndicats et le résultat sera connu ce mercredi 23 mai au matin.

Des trains de la SNCF (illustration)
Des trains de la SNCF (illustration)
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Le Journal RTL de 6h30 du 23/05/2018 : les syndicats de cheminots dévoilent les résultats de leur "vote-action"
10:49
Jérôme Florin

Pour ou contre la réforme de la SNCF ? Les cheminots avaient jusqu'à hier soir, mardi 22 mai, pour voter. Un "vote-action" sur la réforme ferroviaire organisé par les syndicats pour maintenir la pression sur la direction et sur le gouvernement. Les résultats seront rendus publics ce mercredi 23 mai au matin à 10h. Ils ne changeront rien au cours des choses. Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, a en effet prévenu qu'ils n'avaient aucune valeur

La sincérité du scrutin sous haute surveillance de la CGT peut être mise en doute mais le syndicat se défend de tout bidonnage. En ce 21e jour de grève de la SNCF, l'enjeu ne résulte pas tant dans le résultat très attendu, mais dans la participation. Combien des 146.000 cheminots ont déposé un bulletin dans les urnes syndicales ? Réponse ce mercredi matin dès 10 heures.

À écouter également dans ce journal :

- MANIFESTATIONS : Les syndicats de fonctionnaires n'ont pas fait le plein hier mardi. À peine 15.000 manifestants à Paris d'après la police et comme d'habitude il y a eu de la casse. Des abribus ont été détruits et des vitrines brisées. 102 personnes ont été placées en garde à vue.

- PARCOURSUP : Le site de Parcoursup pris d'assaut. Il est resté inaccessible hier soir pendant plus de 2 heures. Les 800.000 futurs étudiants attendaient le premier verdict concernant leurs vœux. Le site sera actualisé tous les matins avant 8h.

À lire aussi

- BANLIEUES : Il faudra attendre juillet pour avoir plus de détails sur le "plan banlieues" d'Emmanuel Macron. Ceux qui voulaient un plan chiffré et précis sont restés sur leur faim. Mais le président qui recevait les acteurs de la ville à l'Élysée assume. Parmi les pistes concrètes à retenir, les 30.000 places de stage pour les élèves de 3ème et pour ce qui reste à préciser, une meilleure information des maires concernant la présence, dans leur commune, d'individus fichés pour radicalisation islamiste. 

- JUSTICE : À Pau, après le meurtre d'un homme d'une trentaine d'années vendredi soir, il avait été frappé à coups de bâton, deux mineurs sont toujours en garde à vue ce mercredi matin. Ils devraient être présentés à un juge d'instruction dans les heures qui viennent. 

- JUSTICE : À Marseille, le procureur a confirmé qu'un homme avait été enlevé lundi lors de l'opération commando dans le quartier de la Busserine. Des hommes cagoulés, habillés en noir et armés de Kalachnikov avaient semé la terreur dans la cité. La victime de cet enlèvement exercerait la fonction de guetteur dans ce quartier gangrené par le trafic de drogue.

- FOOTBALL : Adrien Rabiot demande son exclusion de la liste des suppléants pour le Mondial. Une liste de 11 noms de joueurs pas assez capés aux yeux de Didier Deschamps pour mériter la titularisation. Le Parisien, qui n'a pas digéré sa déception, demande à la Fédération française de foot de barrer son nom. C'est inédit.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/