3 min de lecture Chine

Le journal de 22h : les investisseurs chinois lorgnent sur les remontées mécaniques des Alpes

REPLAY - La Chine veut développer la pratique du ski, ce qui passe par la création et l'exploitation de stations de sport d'hiver.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal RTL du 27 octobre 2016 Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bénédicte Tassart
Bénédicte Tassart
et Sylvain Charley

Les Chinois lorgnent sur le Parc Astérix, le Futuroscope et désormais les remontées mécaniques des Alpes. Le groupe chinois Fosun, déjà dans le capital du Club Med, veut racheter des actions de la Compagnie des Alpes, premier acteur mondial des espaces skiables, mais aussi propriétaire de nombreux parcs d'attraction. Mais pourquoi les hommes d'affaires de Pékin s’intéressent-ils  à cet acteur français du tourisme ? La Chine veut développer la pratique du ski, ce qui passe par la création et l'exploitation  de stations de sport d'hiver.

Il y en a déjà 350, ce qui reste peu à l'échelle du pays, et elles sont souvent vieillissantes et de petites tailles. Il faut donc donc les moderniser, les agrandir ou en construire d'autres. Comme la Chine n'a pas le même savoir-faire que l'Europe, elle cherche donc à se rapprocher du plus gros opérateur alpin : la Compagnie des Alpes. Le marché est immense. Avec l'émergence de la classe moyenne, la Chine compte 300 millions de skieurs potentiel, c'est à dire de personnes en mesure de se payer un séjour à la neige.

Or aujourd'hui, moins de 500.000 chinois fréquentent les stations de ski. Pour la Compagnies des Alpes, qui cherche à se développer à l'international, c'est une formidable opportunité avec en plus en perspective les Jeux Olympiques d'hiver de 2022 qui auront lieu à Pékin. Il faut être en Chine et avoir un partenaire chinois, ce qui permettra aussi en sens inverse d'attirer davantage de skieurs chinois vers les stations savoyardes. 

À lire aussi
Le président américain Donald Trump, le 15 septembre 2018 polémique
Donald Trump relance très fort son bras de fer commercial avec la Chine

À écouter également dans ce journal

Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ont tous les deux fait les 100 pas à Marseille aujourd'hui, mais sans se rencontrer, en s'évitant même. Les deux candidats à la primaire républicaine ne se sont pas vus, mais ils n'ont pas arrêté de parler l'un de l'autre.

La Cnil a lancé un avertissement public au Parti socialiste pour une faille de sécurité sur son site internet ayant concerné "plusieurs dizaines de milliers" d'adhérents. 

- Huit personnes sont en garde à vue à Nice dans l'enquête sur l'enlèvement de Jacqueline Veyrac. Comme vous l'a révélé RTL ce matin, un paparazzi surnommé Tintin est interrogé. Il aurait été employé par les ravisseurs pour suivre à la trace la millionnaire.

- Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent et partiellement graciée par François Hollande, saura le 24 novembre si la cour d'appel de Paris lui accorde une libération conditionnelle.

-  L'Assemblée Nationale vient d'approuver le principe des cotisations sociales pour les particuliers qui louent une perceuse, une voiture ou autres, via les plateformes internet.

- Samsung reste numéro un mondial des ventes de smartphones malgré l'accident industriel du Galaxy Note 7. Le groupe sud-coréen est passé de 23 à 20% de parts de marché sur la planète, mais Apple reste loin derrière , à 12,5%. 
 
- Le ministère de la Culture appelle à la reprise du dialogue à i-Télé. Le conflit social s'enlise après 11 jours de grève  et toujours aucune esquisse de négociations.

- L'homme à la trompette d'or, Georges Jouvin, est décédé à l'âge de 93 ans

- L'ONU réclame une enquête immédiate et impartiale après le bombardement d'une école dans le Nord-Ouest de la Syrie. 22 enfants et 5 enseignants ont été tués

- 4.000 Italiens au moins sont à reloger après les deux secousses sismiques en Italie, hier.

- Enfin un accord entre Belges sur le traité de libre-échange entre l'Union Européenne et le Canada (CETA). Les Européens pourraient donc ratifier le texte, même si on ne connaît pas encore le calendrier exact de la procédure. Les Wallons disent avoir été entendus, mais leur Parlement doit encore voter la nouvelle mouture demain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chine Alpes Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785485198
Le journal de 22h : les investisseurs chinois lorgnent sur les remontées mécaniques des Alpes
Le journal de 22h : les investisseurs chinois lorgnent sur les remontées mécaniques des Alpes
REPLAY - La Chine veut développer la pratique du ski, ce qui passe par la création et l'exploitation de stations de sport d'hiver.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-22h-les-investisseurs-chinois-lorgnent-sur-les-remontees-mecaniques-des-alpes-7785485198
2016-10-27 22:33:47
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7TBoC0X_jQEmb1TWTwKC_Q/330v220-2/online/image/2014/0610/7772519798_l-info-sur-rtl.jpg