2 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire Les Républicains : Sarkozy et Juppé, chassé-croisé à Marseille

À moins d'un mois du premier tour de la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ont mené campagne à distance à Marseille.

Marc-Olivier Fogiel RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger Primaire Les Républicains : Sarkozy et Juppé, chassé-croisé à Marseille Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Julien Fautrat / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Julien Fautrat et La rédaction numérique de RTL

À trois semaines du premier tour de la primaire de la droite, qui aura lieu dimanche 20 novembre, on a joué au chat à la souris à Marseille. Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ont en effet mené campagne à distance dans la cité phocéenne, jeudi 27 octobre. L'ancien chef de l'État s'y trouvait pour un meeting, tandis que le maire de Bordeaux préparait un discours à Toulon. Le choix de la région est stratégique pour la droite, car la plupart des élus soutiennent l'ancien président. Avec un tel enjeu, les deux candidats n'ont donc pas manqué de se renvoyer la balle.

Lorsque Nicolas Sarkozy a atterri à 16h20, Alain Juppé a quitté la ville à quelques minutes près pour se rendre à Toulon, chez le maire Hubert Falco, une prise de guerre désormais juppéiste. "C'est parce qu'il ne veut pas se mesurer à nous", se moque un élu proche de Nicolas Sarkozy. "On vient nous chatouiller sur nos terres. Donc ça ne nous fait pas mal, ça nous fait rire", conclut-il. Un proche d'Alain Juppé déclare quant à lui : "Cette visite de Nicolas Sarkozy nous a motivés. Nous ne devions faire qu'un meeting, nous avons finalement passé toute la journée à Marseille".

Une opposition Bordeaux-Marseille

Les candidats se sont donc observés à distance. "Je ne suis pas venu voir Nicolas Sarkozy mais les habitants de Marseille", a déclaré Alain Juppé. Son concurrent, lui, est plus caustique. À une habitante qui lui fait remarquer qu'il y a "plus de monde" venu le voir que pour son rival, l'ancien président rétorque : "Vous voulez que je lui en prête du monde ? Avec plaisir !"

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre

En revanche, le choc est plus frontal lorsque Alain Juppé déclare au détour d'une conversation en petit comité : "Quand un Bordelais se plaint de la saleté, je lui dis d'aller voir à Marseille". Sur les réseaux sociaux, la réponse des sarkozystes ne se fait pas attendre. Renaud Muselier, député européen, réplique de manière cinglante : "Quand un Marseillais se plaint de l'âge du maire, je lui dis d'aller voir à Bordeaux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Les Républicains Présidentielle 2017
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785483815
Primaire Les Républicains : Sarkozy et Juppé, chassé-croisé à Marseille
Primaire Les Républicains : Sarkozy et Juppé, chassé-croisé à Marseille
À moins d'un mois du premier tour de la primaire de la droite et du centre, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ont mené campagne à distance à Marseille.
http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-les-republicains-sarkozy-et-juppe-chasse-croise-a-marseille-7785483815
2016-10-27 21:40:41
http://media.rtl.fr/cache/U8WmB8LPcoT_oSGJb18dfA/330v220-2/online/image/2016/1027/7785484748_alain-juppe-et-nicolas-sarkozy-a-paris-le-7-juillet-2016.jpg