1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 21h : Hollande s'est mué en chef de guerre
2 min de lecture

Le journal de 21h : Hollande s'est mué en chef de guerre

REPLAY - Trois jours après les attentats, le président a livré un discours devant le Congrès.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 21h : Hollande s'est mué en chef de guerre
04:27
Julien Sellier

"Nous éradiquerons le terrorisme" a tonné le président François Hollande lors de son discours devant le Congrès réuni à Versailles, ovationné par les parlementaires qui ont entonné La Marseillaise.

Le président a annoncé des moyens renforcés pour la justice et les forces de sécurité. 5.000 emplois supplémentaires seront crées dans la police et la gendarmerie, 2.500 dans la justice et 1.000 dans les douanes pour faire face aux menaces terroristes. Le président "assume" le "surcroît de dépenses", estimant que "le pacte de sécurité l'emporte sur le pacte de stabilité" budgétaire.

À écouter également dans ce journal

- François Hollande souhaite "faire évoluer (la) Constitution pour permettre aux pouvoirs publics d'agir, conformément à l'État de droit, contre le terrorisme de guerre". Une déclaration qui a fait voler en éclat l'union nationale, le chef de file des députés Les Républicains Christian Jacob étant contre. Selon les informations de RTL, le président Les Républicains Nicolas Sarkozy, y serait également opposé.

- "Notre ennemi en Syrie, c'est Daesh" a affirmé le président. "Il ne s'agit pas de contenir, mais de détruire cette organisation. Il faut une grande et unique coalition". Pour ce faire, il rencontrera dans les prochains jours, Barack Obama et Vladimir Poutine. 

À lire aussi

- Sept des huit terroristes ont été identifiés. Une nouvelle identification a été effectuée, les forces de l'ordre ayant reconstitué l'équipe macabre des trois kamikazes du Bataclan. 

- La vie reprend à Paris : la Tour Eiffel a rouvert dans l'après-midi et est illuminée ce lundi soir en bleu-blanc-rouge. 

Un enfant de douze ans a été tué par balle dans un car de transport scolaire, lundi soir, à proximité du collège de Hegenheim dans le sud de l'Alsace, et un de ses camarades a été interpellé en possession d'une arme.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/