1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 18h : Bruno Retailleau s'insurge contre le retrait d'une crèche
2 min de lecture

Le journal de 18h : Bruno Retailleau s'insurge contre le retrait d'une crèche

REPLAY INTÉGRAL – Bruno Retailleau, le président UMP du Conseil général de la Vendée, s'insurge contre la justice, qui lui a demandé de retirer une crèche de Noël installée dans l'hôtel du département, au nom de la laïcité.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 18h : Bruno Retailleau s'insurge contre le retrait d'une crèche
13:30
Isabelle Choquet & La rédaction de RTL

Bruno Retailleau, le président UMP du Conseil général de la Vendée, a qualifié de "grotesque" la demande de la justice. En effet, le tribunal administratif de Nantes lui avait ordonné, en début de semaine, le retrait de la traditionnelle crèche de fin d'année, installée chaque hiver dans les locaux de l'institution.


La justice a justifié sa demande par une volonté de respecter le principe de séparation de l’Église et de l’État. Outré par cette décision incompréhensible, Bruno Retailleau a préféré répondre par l'ironie.

Je vais demander de retirer les étoiles qui ornent les rues parce que ce sont des symboles religieux. Je vais également proposer que l'on débaptise l'Hôtel-Dieu parce qu'il y a Dieu dedans.

Bruno Retailleau, président UMP du Conseil général de la Vendée

"Le compte de pénibilité, c'est simple comme un clic", selon Marisol Touraine

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a défendu le compte pénibilité qui, selon elle, sera simple d’utilisation pour les patrons et ne nécessitera qu’un "clic" une fois par an. La nouvelle fiche simplifiée proposée par le ministère est en effet abordable à première vue.


Cette fiche comporte une liste de dix critères qui devront être cochés par l'employeur si le salarié est exposé au-delà des seuils fixés. Cependant, seuls quatre critères sont concernés pour la mise en place du compte pénibilité en janvier 2015 : travail de nuit, travail répétitif, en 3/8 et en milieu hyperbare.

À lire aussi


Les six critères restants, qui doivent entrer en vigueur en 2016, sont ceux pointés du doigt par les entreprises car jugés trop complexes à évaluer. Selon qu'on porte, soulève ou traîne des charges, le nombre de kilos peut par exemple varier.


Le gouvernement de Manuel Valls a donc chargé Michel de Virville d'une mission pour simplifier cette prise en compte. Une deuxième mission, avec un parlementaire et un chef d'entreprise, doit aussi être nommée d'ici peu par le Premier ministre.

Un tueur marseillais de 17 ans mis en examen

Karim, un jeune homme de 17 ans, a été placé en garde à vue à Marseille. Il est poursuivi en justice pour viol et meurtre sur des personnes âgées.


En décembre 2013, il aurait commis deux cambriolages : le premier chez un septuagénaire et le second chez une octogénaire, où il aurait violé ses victimes avant de les tuer.

À écouter également dans ce journal

- Nathalie Kosciusco-Morizet a été nommée ce jeudi "vice-présidente déléguée" de l’UMP. Laurent Wauquiez sera officiellement confirmé vendredi 5 décembre au poste de secrétaire général du parti.
- Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement, a transmis une note annonçant les points positifs de l'année. On y retrouve notamment la réduction du déficit, la bonne marche du Pacte de responsabilité, ou encore le prix du pétrole et des taux d’intérêt qui sont au plus bas.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/