1 min de lecture Aubervilliers

Le journal de 14h : l'instituteur mythomane d'Aubervilliers relaxé

REPLAY - Le tribunal a notamment annulé les procès verbaux d'audition.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 14h : l'instituteur mythomane d'Aubervilliers relaxé Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier et La rédaction numérique de RTL

L'instituteur jugé pour avoir inventé une agression par un homme se réclamant du groupe jihadiste État islamique dans son école d'Aubervilliers en Seine-Saint-Denis, à la mi-décembre, a été relaxé vendredi 12 février par le tribunal correctionnel de Bobigny en raison de vices de procédure. Le tribunal a notamment annulé les procès verbaux d'audition recueillis par des policiers alors que le prévenu se trouvait à l'hôpital sous morphine, frappant ainsi l'ensemble de la procédure de nullité. Il risquait deux à trois mois de prison avec sursis et 1 000 euros d'amende.

"Je suis heureux. On m'avait fait changer de version car j'étais sous morphine. Je le maintiens : j'ai bien été agressé", a réagi le prévenu à l'énoncé du jugement. "J'espère reprendre mon boulot dès que j'irai mieux", a-t-il ajouté, son épouse à ses côtés.

À écouter également dans ce journal

- Le président de la République a confirmé qu'un référendum local serait organisé pour décider si oui ou non l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes verrait le jour. Pourtant la loi ne donne pas le droit aux collectivités d'organiser un référendum après une décision de l'État. Le référendum est pour l'instant juridiquement impossible

À lire aussi
Un convoyeur de fonds s'enfuit avec 3 million d'euros aubervilliers
Aubervilliers : le convoyeur de fonds toujours recherché

- Fleur Pellerin a passé le flambeau à Audrey Azoulay, ex-discrète conseillère culture de l'Élysée, lors d'une passation de pouvoir rue de Valois en présence de la presse. 

- Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes françaises a baissé de 10,7% en janvier, avec 233 personnes tuées, soit 28 de moins qu'au même mois de 2015.  

La préfète du Pas-de-Calais veut réduire de moitié la surface de la "jungle" de Calais, a-t-elle annoncé vendredi 12 février. Fabienne Buccio donne une semaine aux migrants qui campent dans la partie sud du bidonville pour quitter les lieux. Entre 800 et 1 000 personnes, installées sur 7 hectares dans des tentes ou des cabanes, seraient concernées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aubervilliers Agression Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781853602
Le journal de 14h : l'instituteur mythomane d'Aubervilliers relaxé
Le journal de 14h : l'instituteur mythomane d'Aubervilliers relaxé
REPLAY - Le tribunal a notamment annulé les procès verbaux d'audition.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-14h-l-instituteur-mythomane-d-aubervilliers-relaxe-7781853602
2016-02-12 14:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7TBoC0X_jQEmb1TWTwKC_Q/330v220-2/online/image/2014/0610/7772519798_l-info-sur-rtl.jpg