1 min de lecture Renault

Le journal de 12h30 : le titre Renault s'effondre

Le titre Renault dévisse à la bourse, quelques jours après des perquisitions menées dans quatre de ses principaux sites dont le siège.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 12h30 : le titre Renault s'effondre Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière Journaliste RTL

Le titre Renault a perdu près de 20% de sa valeur à la mi-journée. Le titre décroche alors qu'on apprend que des perquisitions survenues jeudi 7 janvier, ont été menées par les services de répression des fraudes sur plusieurs sites du constructeur : le siège, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) ainsi que le centre d'ingénierie de Lardy (Essonne), le technocentre de Guyancourt (Yvelines) et le site du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine). 

Des ordinateurs auraient été saisis selon la CGT qui révèle ces perquisitions. Le syndicat indique qu'il pourrait s'agir d'une enquête sur une fraude aux émissions polluantes, quelques mois après le scandale Volkswagen. Pour l'heure, la direction n'a pas réagi. 

À écouter également dans ce journal

- Après la mort de deux lycéens du lycée Saint-Exupéry de Lyon, les enquêteurs veulent comprendre pourquoi le groupe d'élèves ainsi que leurs professeurs d'éducation physique se sont engagés sur une piste noire fermée au public à cause des risques d'avalanche. S'agit-il d'une imprudence ou d'une erreur de signalisation ? Le professeur, polytraumatisé, mais conscient, sera entendu par les enquêteurs. Le procureur tiendra une conférence de presse dans l'après-midi.  Une cellule psychologique a été ouverte au lycée Saint-Exupéry. La plupart des élèves et des professeurs décrivent un professeur responsable et le défendent.

- L'idée de François Hollande pour booster l'emploi ? Une prime de 2 000 euros, versée sous forme de chèque, pour chaque nouvel emploi créé. Cette "prime" concerne les bas salaires et emplois peu qualifiés et s'appliquera aux petites et moyennes entreprises de moins de 250 salariés. La mesure coûtera un milliard d'euros par an à l'État. François Hollande veut aller vite, puisqu'il s'est fixé pour objectif une inversion de la courbe du chômage d'ici 2017. 

À lire aussi
L'usine Renault de Flins-sur-Seine (78). Renault
Renault : l'usine de Flins va devenir un site de recyclage

- On connaissait les bonnets rouges, place au bonnets roses. Décidés à sauver la filière du porc en France, les éleveurs se sont rassemblés jeudi 14 janvier dans la matinée à Plérin (Côtes-d'Armor) devant le Marché du porc breton. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Renault Le journal Bourse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants