1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 10h : perquisition à Bobigny dans l'enquête sur les attaques à Paris
2 min de lecture

Le journal de 10h : perquisition à Bobigny dans l'enquête sur les attaques à Paris

REPLAY - Les policiers ont mené une perquisition dans le quartier de l'Abreuvoir à Bobigny suite aux attentats du 13 novembre.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 10h : perquisition à Bobigny dans l'enquête sur les attaques à Paris
05:53
Marie Guerrier

Une perquisition a été menée à Bobigny en Seine-Saint-Denis tard dimanche 15 novembre soir, en lien avec l'enquête sur les attentats de vendredi à Paris. Un des assaillants de la prise d'otage du Bataclan aurait pu séjourner dans une maison du quartier de l'Abreuvoir.

A écouter également dans ce journal

- L'enquête sur la série d'attentat qui a fait au moins 129 morts vendredi 13 novembre porte sur trois axes : la Syrie, la Belgique et la région parisienne. Deux nouveaux kamikazes ont été identifiés : un homme né en Syrie et un Français déjà mis en examen dans un dossier terroriste. Le commanditaire présumé Abdelhamid Abaaoud, un Belge d'origine marocaine de 27 ans se trouverait en Syrie et Salah Abdelslam, le frère d'un des kamikazes du Bataclan est toujours recherché.

- Un rescapé de l'attaque du Carillon témoigne de la soirée du 13 novembre, où il a perdu un ami avec qui il était en terrasse.

- Plus de 150 perquisitions administratives ont été menées partout en France dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attaques selon Manuel Valls, invité de la matinale de RTL. Elles n'ont pas de lien direct avec les attaques. Des armes lourdes ont été saisies à Lille, Roubaix, Toulouse et Lyon.

- La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem va se rendre dans une école du XIème arrondissement de Paris lundi 16 novembre. Elle a demandé aux enseignants d'organiser un temps d'échange avant la minute de silence prévue à midi.

À lire aussi

- Le président François Hollande se rendra à l'université de la Sorbonne, à Paris, pour y observer la minute de silence en hommage aux victimes des attentats. Il s'exprimera à 16h devant le Congrès pour demander notamment que la durée de l'état d'urgence passe de 12 jours à 3 mois

- La maire de Paris, Anne Hidalgo, a lancé un "nous n'avons pas peur", en ouvrant lundi une séance exceptionnelle à l'Hôtel-de-Ville lundi 16 novembre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/