2 min de lecture Terrorisme

Le jihadiste français Rachid Kassim vraisemblablement tué en Irak

L'un des terroristes français les plus recherchés dans le monde aurait été tué mercredi 8 février par une frappe militaire de la coalition internationale.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Le jihadiste français Rachid Kassim vraisemblablement tué en Irak Crédit Image : AFP | Crédit Média : Émilie Baujard | Durée : | Date : La page de l'émission
Émilie Baujard
Emilie Baujard et Ambre Deharo

Rachid Kassim, un membre français du groupe État islamique et considéré comme l'inspirateur de plusieurs attentats en France, a vraisemblablement été tué cette semaine dans un bombardement de la coalition contre le groupe terroriste cette semaine, selon des sources américaines et françaises. Les autorités françaises et américaines sont en train de vérifier le sort du jihadiste, mais des sources des deux côtés de l'Atlantique ont indiqué qu'il était probablement mort dans la frappe le visant.

Originaire du centre de la France, Rachid Kassim, âgé d'une trentaine d'années, a téléguidé depuis la Syrie plusieurs attentats récemment commis en France et a lancé sur internet d'incessants appels au meurtre. Selon une source française proche de l'enquête, il a été "l'inspirateur" de Larossi Abballa, qui a tué un policier et sa compagne le 13 juin dernier à Magnanville, en banlieue de Paris. Et il "a délivré directement ses consignes" à Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean, les deux assassins du père Hamel en l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen (ouest) le 26 juillet, d'après la même source.

Nous n'avons pas de confirmation absolue, mais une probable certitude.

Un haut responsable de la lutte anti-terroriste à Paris
Partager la citation

Le Pentagone a annoncé vendredi 10 février que Rachid Kassim avait été "visé" par une frappe de la coalition près de Mossoul, en Irak, survenue "ces dernières 72 heures". "Nous sommes en train d'évaluer les résultats" du bombardement, a ajouté le porte-parole du Pentagone Adrian Rankine-Galloway. Il ne s'est pas prononcé sur le sort de Rachid Kassim, mais un autre responsable militaire américain a indiqué à l'AFP que le jihadiste était "probablement" mort dans la frappe.

À Paris, un haut responsable de la lutte anti-terroriste, qui a requis l'anonymat, a lui aussi affirmé que Rachid Kassim avait probablement été tué. "Nous n'avons pas de confirmation absolue, mais une probable certitude", a-t-il déclaré à l'AFP. Une autre source française avait indiqué que des "vérifications" étaient en cours sur le sort du jihadiste.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Irak Jihadistes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants