1 min de lecture Burnout

Le burn-out, future maladie professionnelle ?

Une trentaine de parlementaires de la majorité veulent reconnaître l'épuisement nerveux au travail et rendre responsable les employeurs.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Le burn-out, future maladie professionnelle ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : Christophe Ponzio | Durée : | Date : La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et Christophe Ponzio

Avec plus de trois millions de salariés menacés de burn-out, cet épuisement nerveux est sur le point d'être reconnu comme une maladie professionnelle. Une trentaine de députés de la majorité ont demandé la reconnaissance de ce syndrome dans une tribune publiée par le Journal du dimanche. Quels seraient les changements ?

"Les victimes sont traités comme un simple dossier"

Financièrement, le changement serait radical pour ses employés qui sont actuellement placés en congés maladie classique, financés par le régime général de la Sécurité sociale et non par la branche Accidents du travail et maladies professionnelles. Les frais médicaux ne sont donc pas forcément intégralement pris en charge.

"Se battre contre l'administration, c'est encore une charge en plus à gérer. Il vaut mieux être drogué, alcoolique ou assassin vous êtes mieux traités car là, les victimes de burn-out sont traitées comme un simple dossier", témoigne un ancien salarié arrêté pendant six mois. 

Les employeurs bientôt responsable ?

Une reconnaissance indispensable donc pour la trentaine de députés qui milite pour que ces burn-out soient désormais à la charge des employeurs : "Pour ne pas avoir de cotisations maladies qui augmentent, la reconnaissance permettra aux dirigeants de mettre en place des politiques adaptées en matière de prévention (...) Ça sera un cercle vertueux et tout le monde y gagnera", a déclaré Jean-Claude Delgènes, directeur général du groupe Technologia.

Un salarié sur quatre victime de dépression ou burn-out

À lire aussi
Caroline Dublanche présente "Parlons-Nous" sur RTL de 22h30 à 1h30 Parlons-nous
Harcelée par un ami d'enfance

À l'heure actuelle, seules quelques dizaines de cas par an obtiennent que leur syndrome d'épuisement soit reconnu maladie professionnelle, celle-ci ayant entraîné une incapacité permanente de plus de 25 % tandis qu'un lien direct et essentiel avec le travail a été mis en évidence.

Cette tribune intervient quelques semaines après la publication par Cegos d'un baromètre sur le stress au travail. Selon cette enquête, un salarié sur quatre déclare avoir subi au cours de sa carrière un problème psychologique grave comme une dépression ou un burn-out.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Burnout Santé Bien vivre au travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775802487
Le burn-out, future maladie professionnelle ?
Le burn-out, future maladie professionnelle ?
Une trentaine de parlementaires de la majorité veulent reconnaître l'épuisement nerveux au travail et rendre responsable les employeurs.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-burn-out-future-maladie-professionnelle-7775802487
2014-12-08 18:43:38
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UorJQKsrlduDj9PGnxNHOQ/330v220-2/online/image/2014/1208/7775802839_063-469233089.jpg