1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le "bac à la carte", bonne ou mauvaise idée ?
1 min de lecture

Le "bac à la carte", bonne ou mauvaise idée ?

REPLAY - Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, et François Portzer, président du SNALC, ont commenté l'instauration d'un "bac à la carte", qui prévoit que les étudiants n'ayant pas eu le bac pourront ne repasser que les épreuves où ils n'ont pas eu la moyenne.

Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Crédit : Elodie Grégoire
Le débat de RTL Midi du 08/07/2015
09:23
Vincent Parizot & Christelle Rebière

Alors que les résultats définitifs du baccalauréat 2015 seront bientôt connu, les épreuves de rattrapage étant actuellement en cours, le sujet est pourtant loin d'être clos. Un projet de décret, adopté par le Conseil Supérieur de l'Éducation, prévoit que les élèves ayant raté leur examen en 2015, et qui redoubleront par conséquent leur terminale, puissent conserver leurs notes supérieures ou égales à 10/20 pour l'année suivante. Ils ne repasseraient donc que les matières ou ils n'ont pas obtenu la moyenne et pourraient ne pas assister aux autres cours. Une question qui divise les syndicats d'enseignants.

Pour Christian Chevalier, secrétaire général du syndicat des enseignants de l'UNSA (SE-UNSA), il ne s'agit pas de donner moins de travail, mais de changer de perspective. Une logique nouvelle, qui prend l'élève comme il est avec ses forces et ses faiblesses. Il assure que si les cours ne sont pas obligatoires, les élèves devront tout de même rester au lycée, et pourront être suivis individuellement.

On passe d'une logique de l'échec à une logique du progrès et de la réussite.

Christian Chevalier, secrétaire général du syndicat des enseignants de l'UNSA

Un suivi personnalisé, mais avec quels moyens se demande alors François Portzer, président du Syndicat National des Lycées et Collèges (SNALC) ? Selon lui, un tel dispositif encourage au décrochage. Au contraire de son confrère qui valide l'expression de "bac à la carte", il parle lui de "bac en pointillés".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/