1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Laurence Rossignol : "Si on enlève le voile à l'université, il faut aussi enlever les barbus"
1 min de lecture

Laurence Rossignol : "Si on enlève le voile à l'université, il faut aussi enlever les barbus"

INVITÉE RTL - La secrétaire d'État à la Famille dénonce les amalgames qui minent la laïcité et plaide pour un règlement des situations "au cas par cas".

Laurence Rossignol, invitée de RTL, le 4 mai 2015
Laurence Rossignol, invitée de RTL, le 4 mai 2015
Crédit : Alice Beckel / RTL.fr
Port du voile à l'université : "Il faut aussi enlever les barbus", selon Laurence Rossignol
08:41
L'invité de RTL du 04 mai 2015
08:42
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Laurence Rossignol cède aux amalgames... pour mieux dénoncer les raccourcis qui minent la laïcité. Alors que le débat sur le port de signes religieux refait surface à la faveur de la polémique entourant la sanction d'une collégienne de Charleville-Mézières au motif qu'elle portait une jupe longue perçue comme ostentatoire, la secrétaire d'État à la Famille a plaidé sur RTL en faveur d'un règlement de ces sujets "au cas par cas, comme depuis le début de l'année". 

Martelant sa fermeté face au prosélytisme à l'école, Laurence Rossignol a rappelé qu'elle n'était "pas favorable à ce qu'on impose aux étudiantes d'enlever le foulard à l'université". 

"D'abord parce que c'est un lieu de rayonnement international" et que "nous voulons attirer le plus possible d'étudiantes étrangères". Ensuite parce que "nous sommes là avec des individus adultes. L'université n'est pas la même chose que l'école ou le lycée. Donc s'il faut enlever le voile, il faut aussi enlever les barbus. Il n'y a pas de raison que les choses se concentrent toujours sur les femmes. Il y a des barbus extrêmement prosélytes et d'autres pas", a-t-elle affirmé, concédant cependant être "partie dans une affaire compliquée".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/