1 min de lecture Suisse

La Suisse interdit de plonger des homards vivants dans l'eau bouillante

La Suisse serait-elle le paradis des animaux ? La législation sur le bien-être animal est très stricte. Ainsi, à partir du mois de mars prochain, il sera interdit dans la Confédération helvétique d'ébouillanter les homards.

ecologie C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
La Suisse interdit de plonger des homards vivants dans l'eau bouillante Crédit Image : AFP / Archives, NEILSON BARNARD | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

La loi adoptée cette semaine par le Conseil fédéral suisse interdit de plonger les homards dans l'eau bouillante et de les transporter sur de la glace ou dans de l'eau glacée.

Pour les manger, il faudra d'abord, avant de les mettre dans la casserole, les assommer ou les électrocuter. Les homards peuvent souffrir. Les législateurs helvétiques en sont convaincus. Des études affirment que les crustacés ressentent la douleur.

Les Suisses aiment les homards et les chiens. À partir de mars prochain, la nouvelle loi sur le bien-être animal interdira aussi d'empêcher les chiens d'aboyer. Il existe des petits appareils anti-aboiements (des colliers électriques à ultrasons, ou même des colliers à jets de moutarde). Tous seront retirés du marché.

La Suisse est un pays qui a l'une des législations les plus développée au monde concernant les animaux. Elle leur a même reconnu le droit de vivre en couple depuis 2011. Les petits animaux de compagnie doivent être adoptés par deux au moins.

À lire aussi
Une boîte de nuit coronavirus
Coronavirus en Suisse : 300 personnes rassemblées en discothèque confinées

Les cobayes, les tortues, les lapins, les poissons rouges et les oiseaux ne doivent pas vivre seuls, sinon, ils dépriment. Avec à la clé, une amende de 10.000 francs suisses (8.500 euros) si vous ne trouvez pas un compagnon à votre perruche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Suisse International Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants