1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. PMA, laïcité, fin de vie... Ces sujets qui pourraient diviser les députés REM
2 min de lecture

PMA, laïcité, fin de vie... Ces sujets qui pourraient diviser les députés REM

La jeune formation politique pourrait se trouver confrontée, selon "Le Figaro", à des débats sociétaux au sein-même de son organisation.

La République En Marche (image d'illustration)
La République En Marche (image d'illustration)
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Le lancement d'une nouvelle formation politique nécessite des ajustements.. La notion de compromis, contenue dans le fameux "en même temps" assumé par Emmanuel Macron autant qu'il est utilisé par ses détracteurs, suppose que tous les adhérents La République En Marche, issus de la société civile et parfois de gauche ou de droite, n'aient pas les mêmes avis. Chez les députés y compris.
 
De la procréation médicalement assistée (PMA) à la question du droit à mourir dans la dignité en passant par la laïcité, certaines thématiques, qui enflamment les débats publics, ne manquent pas d'aviver les discussions au sein-même des rangs de REM… Le Figaro dresse une liste des "sujets explosifs" sur lesquels les députés de la majorité vont devoir accorder leur violon.

"Sortir du 'prêt à penser'"

Le Figaro évoque des dissonances à l'Assemblée nationale au début de ce mois de décembre, autour de la question de la garde alternée pour les enfants de couples divorcés. Certains députés REM se disent favorables à cette solution, quand d'autres y sont opposés. Finalement, l'examen de ce projet est reporté à une date ultérieure. "Il n'y aura pas de discipline de groupe sur ces sujets qui font appel à la conscience de chacun, annonce l'ex-PS aujourd'hui REM, Jean-Louis Touraine, invité à s'exprimer sur une potentielle désunion de sa famille politique sur des thématiques sujettes à division. On ne peut pas demander à un parlementaire d'aller contre ses convictions. C'est l'état d'esprit de départ et j'espère qu'il perdurera", déclare-t-il à l'hebdomadaire.

Le risque pour les députés REM : se voir reprocher par la droite d'être trop à gauche, et vice-versa. "On connaît très mal les convictions des élus de la majorité sur ces thèmes jusqu'à présent peu abordés ,estime le député LR Philippe Gosselin. Même si on imagine facilement qu'ils pourraient être tentés de se refaire une petite santé à gauche sur ces questions". Un avis loin d'être partagé au sein de REM. "L'avantage de ce renouvellement, c'est d'avoir un regard neuf sur ces sujets et de sortir du 'prêt à penser'", estime pour sa part Jean-Louis Touraine.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/