2 min de lecture Le journal

La RATP censure l'affiche du concert de soutien des "Prêtres" aux chrétiens d'Orient

REPLAY - La RATP a censuré l'affiche du concert du groupe Les Prêtres, qui doit se produire en juin à l'Olympia, à cause de la mention "Pour les chrétiens d'Orient".

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
La RATP censure l'affiche du concert de soutien des "Prêtres" aux chrétiens d'Orient Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

La RATP et sa régie publicitaire ont censuré une affiche du concert du groupe Les Prêtres dans le métro parisien, au motif qu'elle affichait la mention "au bénéfices des chrétiens d'Orient". Le spectacle, qui doit se tenir le 14 juin à l'Olympia, à Paris, est en effet destiné à récolter des fonds au profit de cette population violemment réprimée par l'État islamique.

Selon la RATP, cette affiche porterait atteinte au principe de laïcité et au devoir de neutralité dans un conflit. Un argument qui rend fou de rage un membre du trio, Monseigneur di Falco.

Avoir le culot de dire on ne prend pas partie, alors qu'il y a aujourd'hui une population qui se fait massacrer, c'est encore plus aberrant que d'argumenter autour de la laïcité.

Monseigneur di Falco, membre du groupe Les Prêtres
Partager la citation

Un accord sur le nucléaire iranien a été trouvé

Un premier accord sur le nucléaire iranien a été trouvé ce soir à Lausane. Il servira de base à l'élaboration d'un texte final, qui doit être adopté d'ici à la fin du mois de juin.

Selon les premiers éléments de cet accord, la capacité d'enrichissement d'uranium de l'Iran sera réduite, mais Téhéran maintiendra 6.000 centrifugeuses en activité, contre 19.000 actuellement. Si le pays accepte ces engagements, les sanctions américaines et européennes seront levées.

À lire aussi
Lionel Jospin à Paris 21 avril 2002. retraites
Les infos de 6h - Réforme des retraites : et si la solution était la cagnotte Jospin ?

De son côté, Paris veillera à ce qu'on aboutisse à un accord crédible et vérifiable. Barack Obama, lui, promet des vérifications sans précédent.

Ouverture d'une enquête préliminaire contre Jean-Marie Le Pen

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour contestation de crime contre l'humanité, après les propos de Jean-Marie Le Pen. Sur BFM TV-RMC, le président d'honneur du Front national a de nouveau qualifié les chambres à gaz de "détail" de la Seconde Guerre mondiale.

L'enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, qui devrait prochainement convoquer Jean-Marie Le Pen pour que celui-ci s'explique sur ses propos. En 1991 et en 1999, il avait déjà été condamné à de lourds dommages et intérêts pour ses nombreuses provocations récurrentes sur les chambres à gaz qu'il s'efforce de banaliser.

Aujourd'hui, Jean-Marie Le Pen encourt jusqu'à cinq ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende. Étant donné son âge, l'incarcération présente certains risques.

Pour sa part, sa fille Marine Le Pen, s'est "désolidarisée" des propos de son père. La présidente du Front national affirme être en "profond désaccord sur le fond et sur la forme".

À écouter également dans ce journal

- Au moins 150 personnes, essentiellement des étudiants, ont été tuées ce jeudi dans l'attaque menée par les shebab islamistes somaliens contre l'Université de Garissa, dans l'Est du Kenya. Au moins quatre assaillants auraient été tués.
- Selon le parquet allemand, le copilote de l'A320 de Germanwings aurait fait des recherches sur Internet sur le suicide et les portes blindées de cockpit.

RTL vous recommande
Lire la suite
Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants