1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La légalisation du cannabis pourrait rapporter 1,8 milliards d'euros à l'État
2 min de lecture

La légalisation du cannabis pourrait rapporter 1,8 milliards d'euros à l'État

"Le Monde" a dévoilé les conclusions d'une étude du think thank progressiste Terra Nova sur la légalisation du cannabis et les possibles retombées économiques pour l'État français.

Un plant de cannabis dans un jardin de Cologne, le 15 juillet 2014 (photo d'illustration).
Un plant de cannabis dans un jardin de Cologne, le 15 juillet 2014 (photo d'illustration).
Crédit : AFP / OLIVER BERG
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Et si la France changeait de position sur la question du cannabis ? Alors que de nombreux pays ont fait évoluer leur législation sur le sujet, le débat est totalement bloqué dans l'hexagone. Une étude du think thank Terra Nova, dont Le Monde publie les conclusions ce vendredi, pourrait bien le relancer dans les prochains jours. Les auteurs de la recherche affirment en effet qu'une légalisation du cannabis pourrait rapporter 1,8 milliards d'euros à l'État. 

Selon eux, un cadre moins répressif serait bénéfique d'un point de vue sanitaire et financier, et présenterait de meilleurs résultats que la guerre actuellement menée contre la drogue, qu'ils jugent "coûteuse et inefficace". Les économistes parlent même d'une "politique de répression en échec" alors que la consommation de cannabis en France est l'une des plus élevée en Europe, derrière l'Espagne et que quelque 568 millions d'euros sont consacrés chaque année à cette lutte contre le cannabis, dont 300 millions d'euros pour les seules interpellations. 

Trois options envisagées, le monopole public privilégié

Pour appuyer leur démonstration, les auteurs proposent trois pistes à l'État français : la dépénalisation de l'usage, la légalisation de la production, de la vente et de l'usage dans le cadre d'un monopole public et la légalisation de la production, de la vente et de l'usage dans un cadre concurrentiel. Les résultats sont éloquents, notamment d'un point de vue financier. La simple suppression des sanctions en cas de détention permettrait de réduire le coût de 55%. Soit une économie de 311 millions d'euros pour une légère hausse du trafic de 16%. 

Surtout, les économistes affirment que la légalisation dans le cadre d'un monopole public ou dans un cadre concurrentiel pourrait rapporter à l'État entre 1,8 et 2,1 milliards d'euros pour la première option et 2,2 milliards d'euros pour la seconde. La différence résidant notamment dans la hausse du nombre de consommateurs. Dans un modèle où le cannabis occuperait la même position que le tabac, c'est-à-dire avec un rôle fort de l'État et une taxation à 80% du produit, le nombre d'usagers quotidien augmenterait de 47%. Une hausse encore raisonnable par rapport aux 71% en cas de cadre concurrentiel

À écouter aussi

Et comme les économistes le rappellent, l'enjeu étant surtout sanitaire, le scénario du monopole public est privilégié. "Il présente les meilleures garanties en terme  de contrôle de la prévalence et de protection des populations les plus vulnérables". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/