1 min de lecture Haute-Garonne

Harte-Garonne : la Française la plus tatouée est morte à 62 ans

Depuis l'âge de 15 ans, Marie-France Estève avait fait progressivement recouvrir son corps de dessins qui racontaient une vie brutale.

Une quarantaine de tatoueurs ont dessiné sur le corps de Marie-France Esteve (illustration)
Une quarantaine de tatoueurs ont dessiné sur le corps de Marie-France Esteve (illustration) Crédit : REMY GABALDA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Marie-France Estève a raconté l'histoire de sa vie difficile sur son propre corps, en le faisant recouvrir de tatouages. À 62 ans, après six ans de lutte contre le cancer, elle est décédée à Saint-Martory en Haute-Garonne.

Elle était considérée comme la femme la plus tatouée de France et était mondialement connue dans le milieu. Marie-France Estève a fait faire son tout premier tatouage à 15 ans, après avoir vu un ancien bagnard de Cayenne. Puis elle n'a pas cessé de faire recouvrir, petit à petit, chaque petit carré de peau, comme un livre racontant son existence brutale. En 2009, quand elle découvre qu'elle est atteinte d'un cancer du sein, elle accélère le processus. "Je me hâte de couvrir mon corps de tatouages, tout en faisant attention de ne pas toucher aux zones irradiées par les radiothérapies", avait-t-elle raconté au journal La Dépêche du Midi. Au total, une quarantaine tatoueurs dont les plus connus ont réalisé des dessins sur son corps, pour une valeur totale de 50.000 euros. 

Autobiographie de Marie-France Estève
Autobiographie de Marie-France Estève Crédit : Édition Strapontins

En 2010, avec l'aide de l'écrivain Bernard-Marie Garreau, Marie-France Estève a aussi couché l'histoire de sa vie sur papier dans "Quand la vie nous fait la peau" (Édition Strapontis). Un livre coup de poing dans lequel elle rendait aussi quelques hommages aux tatoueurs qui ont encré son corps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Haute-Garonne Tatouage France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants