2 min de lecture Arabie Saoudite

L'Arabie Saoudite n'a pas payé sa facture de 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris

Un Tweet de Patrick Pelloux, urgentiste au SAMU de Paris, a mis en lumière la lourde facture que l'Arabie Saoudite doit à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris.

Le roi d'Arabie Saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud
Le roi d'Arabie Saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud Crédit : SPA / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

"Avant de partir, le roi d'Arabie saoudite pourrait payer ses factures de 3,7 millions d'euros aux hôpitaux de Paris. Un geste de politesse !" Voici le tweet qui a tout déclenché. Lundi 3 août, Patrick Pelloux, urgentiste et chroniqueur à Charlie Hebdo, alerte l'opinion sur la facture impayée de l'Arabie Saoudite à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (l'AP-HP).

Le roi et sa suite ont quitté la plage de Vallauris (Alpes-Maritimes) qu'ils avaient fait privatiser pour leur confort. Une initiative qui a suscité une vive polémique, alimentée par l'écartement d'une femme CRS chargée de leur sécurité en raison de son sexe. Ils seraient donc également partis sans prendre soin de régler les factures médicales.

Le roi, l'ambassade et les particuliers partent sans payer

Le post de Patrick Pelloux a été repéré par Le Parisien qui explique toutefois que le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, n'est pas le seul responsable de ce montant exorbitant confirmé par l'AP-HP au quotidien. Le journal précise ainsi qu'outre le roi saoudien, l'ambassade d'Arabie Saoudite à Paris, des organismes et des particuliers ont aussi participé à alourdir l'addition.

À lire aussi
Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a disparu depuis le 2 octobre 2018 à Istanbul Arabie Saoudite
Affaire Khashoggi : le corps du journaliste saoudien aurait été dissous

D'autres pays beaucoup plus endettés

L'Arabie Saoudite n'est pas le seul pays à partir sans payer. Mais des considérations diplomatiques expliquent pourquoi Paris ferme le plus souvent les yeux sur ces ardoises, notamment à cause de contrats aux sommes beaucoup plus importantes. Pas seulement à Paris d'ailleurs, les centres hospitaliers de Lyon, Marseille ou Nice sont aussi concernés précise Le Parisien. Et l'Arabie Saoudite est loin d'être le plus mauvais élève, n'arrivant qu'à la septième place, loin derrière l'Algérie qui doit plus de 30 millions d'euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arabie Saoudite Hôpitaux Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779301861
L'Arabie Saoudite n'a pas payé sa facture de 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris
L'Arabie Saoudite n'a pas payé sa facture de 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris
Un Tweet de Patrick Pelloux, urgentiste au SAMU de Paris, a mis en lumière la lourde facture que l'Arabie Saoudite doit à l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-arabie-saoudite-n-a-pas-paye-sa-facture-de-3-7-millions-d-euros-aux-hopitaux-de-paris-7779301861
2015-08-04 12:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/v6Op16kscivZkk28HStBrw/330v220-2/online/image/2015/0804/7779301955_000-was8944953.jpg